Nous suivre Industrie Pharma

Yposkesi sélectionné par le Généthon et Sarepta

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Yposkesi sélectionné par le Généthon et Sarepta

© Cyrille Bernard

Le CDMO français prévoit de livrer ses vecteurs viraux d'ici à 2022.

Yposkesi, un façonnier français, spin-off du Généthon, a été sélectionné pour la production de lots cliniques et commerciaux, à grande échelle, de vecteurs viraux (virus adéno-associé (AAV)).

Cette sélection fait suite à l’extension du partenariat entre le Généthon et la biotech américaine Sarepta Therapeutics, pour le développement d'une thérapie génique indiquée contre la myopathie de Duchenne. Avec la construction d'un site agrandi de 5 000 m2 pour augmenter la capacité de ses bioréacteurs actuellement en cours, Yposkesi prévoit de livrer des lots commerciaux à l’horizon 2022/2023.

« Les investissements importants réalisés pour affiner notre expertise, agrandir nos installations et développer des innovations pour augmenter l’efficience de nos procédés et de nos capacités de production sont pensés pour ceux qui développent des thérapies géniques, et en particulier ceux qui sont actuellement confrontés à des obstacles en production », a déclaré Alain Lamproye, le directeur général d’Yposkesi.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

En bref : Sanofi, Mylan-Upjohn et Noxxon

En bref : Sanofi, Mylan-Upjohn et Noxxon

Premier patient pour l’essai du Kevzara Sanofi a annoncé le 30 mars qu’un premier patient, hors États-Unis, a été traité dans le cadre du programme mondial d’essais cliniques évaluant[…]

03/04/2020 | GénériquesSanofi
Covid-19 : Comment les biotechs font face à la crise ?

Covid-19 : Comment les biotechs font face à la crise ?

La Bétadine de Mylan, un geste barrière de plus contre le coronavirus

La Bétadine de Mylan, un geste barrière de plus contre le coronavirus

Genfit poursuit la phase III de l’Elafibranor

Genfit poursuit la phase III de l’Elafibranor

Plus d'articles