Nous suivre Industrie Pharma

abonné

Yposkesi passe sous le contrôle du Coréen SK

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
Yposkesi passe sous le contrôle du Coréen SK

© Yposkesi

C'est en décembre dernier que SK Holdings, une société d’investissement, avait annoncé être entrée en négociations exclusives en vue d’acquérir Yposkesi.

Yposkesi, ce fleuron français de la production de vecteurs viraux pour la thérapie génique, passe sous pavillon coréen. En décembre dernier, le conglomérat SK Holdings avait fait état de discussions exclusives en vue d’acquérir la CDMO. Ces discussions étaient menées par sa division américaine SK Pharmteco, acteur de la chimie fine à façon qui cherchait à se développer dans la production de produits biologiques. C’est donc officiel, puisque SK devient l’actionnaire majoritaire d’Yposkesi en s’emparant de 70 % du capital. Les fondateurs, à savoir H-MRB (AFM-Téléthon/Généthon/CECS) et Bpifrance, conservent respectivement 25 % et 5 % de parts et restent associés aux décisions du conseil d’administration.

En toute logique, cette annonce aurait dû faire tiquer le gouvernement français qui ne cesse de multiplier les annonces sur l’intérêt de consolider la France dans le domaine de la bioproduction. Mais Yposkesi doit encore injecter 50 millions d’euros dans une unité de production de vecteurs viraux et les investissements futurs risquent d’être de plus en plus conséquents. De par sa taille et sa structure financière, SK Pharmteco semble mieux armée pour s’acquitter de ce type de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

CDMO : Univercells lance Quantoom Biosciences

CDMO : Univercells lance Quantoom Biosciences

Cette filiale de la CDMO belge sera destinée à proposer des solutions accessibles pour fabriquer des produits à base d'ARNm. La CDMO belge Univercells annonce le lancement d’une nouvelle filiale, appelée[…]

21/06/2021 | CDMO
CDMO : Yposkesi investit 58 millions d’euros pour construire un deuxième site

CDMO : Yposkesi investit 58 millions d’euros pour construire un deuxième site

La CDMO Skyepharma reprise par son management

La CDMO Skyepharma reprise par son management

VIVEbiotech lance une usine de fabrication de vecteurs lentiviraux

VIVEbiotech lance une usine de fabrication de vecteurs lentiviraux

Plus d'articles