Nous suivre Industrie Pharma

Vous avez dit "Made in France"?

La rédaction

Sujets relatifs :

, ,

Inutile de revêtir une marinière pour promouvoir le « Made In France ». La journée LEEM Polepharma, en octobre dernier, en a clairement exposé les raisons et objectifs. En avril prochain, à Lyon, les Printemps de la Production Pharmaceutique exposeront les arguments que nos industries de Santé et de Beauté possèdent pour se prévaloir de ce slogan.

Car les justifications ne manquent pas pour relever ce qui semble être un véritable défi : un personnel compétent et de mieux en mieux formé, même si le coût du travail reste élevé et que nos seuils sociaux sont un véritable poids pour le développement, un secteur riche d'innovation et de créativité dans les domaines de la recherche, même si nous avons pris du retard dans les biotechnologies, des sites de production les plus avancés sur le plan des normes et des équipements que bon nombre de pays nous envie, un management de la qualité de ses 6 M à nul autre pareil. Défi d'un secteur industriel qui reste encore excédentaire, malgré une fiscalité forte et instable et une réglementation des prix du médicament incompréhensible. Les façonniers démontrent tous les jours qu'il n'y a pas de fatalité en rachetant des sites industriels sur le territoire national, et en revendiquant qu'il faut y ramener la production des génériques. Ils savent, eux, que malgré de faibles marges, il est préférable de produire en France que dans certains pays dits émergents. Outre la qualité des matières premières et du personnel, la maîtrise des process et des contrôles, nous savons produire avec une empreinte carbone bien moindre, respectons les droits de l'homme en ne faisant pas appel au travail des enfants par exemple, sommes respectueux de l'environnement en appliquant scrupuleusement les normes ISO. Et la liste serait bien longue si nous devions tous les rappeler. Notre secteur souffre d'être mal connu et d'être constamment présenté comme responsable du déficit de la Sécurité sociale. Et pourtant, nous sommes bien plus respectueux des normes et des lois que d'autres secteurs florissants, comme ceux de la téléphonie mobile, si l'on en croit un récent reportage de l'émission télévisée « Cash ». Alors défendre et promouvoir le « Made in France » va nécessiter de véritables campagnes d'information « grand public », mais aussi et surtout d'explications argumentées auprès de nos « politiques » tous azimuts ! La relance de la production se joue en effet au niveau de chaque territoire où la mise en commun de compétences locales, la proximité et notre capacité d'innovation sont des atouts majeurs. La France est riche de talents. Laissons-les s'exprimer et écoutons-les !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

L’indépendance sanitaire est un sujet phare aux Etats-Unis. Elle entre dans le cadre de la stratégie America First du président Donald Trump. A ce titre, la société publique de fabrication de[…]

19/05/2020 | CoronavirusCovid-19
Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Plus d'articles