Nous suivre Industrie Pharma

Vitamines/Entente sur les prix : nouvelles plaintes en vue aux États-Unis

Sujets relatifs :

,

Entre 230 à 240 plaignants sur 4 000, mais qui représenteraient 70 % du volume des ventes, se sont retirés du règlement à l'amiable concernant les plaintes pour ententes illicites sur le prix des vitamines aux États-Unis. Le principal producteur concerné, le groupe Roche, déclare ne pas connaître l'identité de ceux qui ont retiré leur plainte et ne sait pas non plus quelle part de la somme négociée est concernée. Ceux qui se retirent ont désormais la possibilité de déposer de nouvelles plaintes. Selon l'agence suisse ATS, les groupes américains Quaker Oats et Tyson Food estiment les montants remboursés trop modestes et font partie des plaignants s'étant retirés. Le groupe Roche avait signé à la fin 1999, de concert avec plusieurs autres grands fabricants étrangers de vitamines) un accord à l'amiable avec les plaignants prévoyant le paiement de 1,17 milliard de dollars (1,11 milliard d'euros) au total à un millier d'entreprises américaines qui avaient déposé une plainte collective en 1997 (Chimie hebdo n°66, p.14). L'allemand BASF, le suisse Roche, le français Rhône-Poulenc, les japonais Eisai Co., Daichi Pharmaceutical et Takeda Chemical Industries Ltd étaient accusés de s'être concertés pendant neuf ans sur les prix de gros de leurs vitamines, provoquant une hausse artificielle des prix de vente de ces produits. En tant que plus gros producteur, Roche doit verser la plus importante part (568,8 millions d'euros) dans cet accord. Par ailleurs les producteurs impliqués dans ce cartel des vitamines ont été condamnés par la justice américaine à payer des amendes (500 M$ pour Roche et 225 M$ pour BASF).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles