Nous suivre Industrie Pharma

Virbac a souffert aux États-Unis en 2015

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe français de santé animale a publié des résultats en perte de vitesse pour 2015.

Son résultat opérationnel a lourdement chuté de 68 %, à 34,5 M€ et son résultat net a plongé de 82 %, à 12,7 M€. Virbac a été mis à mal aux États-Unis. Sa filiale américaine a pâti d'une baisse d'activité sur son portefeuille historique et de coûts liés à un plan d'amélioration du système de qualité mis en oeuvre à Saint Louis (Missouri). Mis en place début 2015 suite à une inspection de la FDA, ce plan a conduit à l'interruption des fabrications et des livraisons au départ de cette usine. De fait, Virbac a enregistré une contribution opérationnelle de -15,4 M€ en 2015 aux États-Unis, contre 31,4 M€ en 2014. Le laboratoire français a néanmoins enregistré une croissance positive de ses ventes. Elles se sont élevées à 852,6 M€, en progression de 10,3 %. Elles ont bénéficié de l'intégration de la gamme Sentinel acquise auprès d'Eli Lilly début 2015 aux États-Unis et à des effets de taux de change positifs.

Pour 2016, Virbac table sur une croissance organique autour de 7 %. Il vise également un rebond aux États-Unis, avec une forte hausse des gammes historiques, même s'il estime qu'elles n'atteindront pas leur niveau de 2014.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Servier va supprimer des postes en R&D

Servier va supprimer des postes en R&D

En pleine restructuration de sa R&D, désormais orientée vers l’oncologie, le laboratoire français Servier s’apprête à supprimer 20 % de ses effectifs de R&D sur le territoire français,[…]

01/10/2020 | SocialR&D
Dans les pipelines : Pfizer, AbbVie, Gilead

Dans les pipelines : Pfizer, AbbVie, Gilead

Pfizer s’engage en Chine

Pfizer s’engage en Chine

CDMO : Siegfried rachète deux sites à Novartis

CDMO : Siegfried rachète deux sites à Novartis

Plus d'articles