Nous suivre Industrie Pharma

Vaccins : GSK entame une coentreprise en Chine pour des anti-grippaux

Sujets relatifs :

,
En amont de la création d'une coentreprise, le laboratoire britannique a signé un accord de coopération exclusif avec le groupe chinois Neptunus et plus particulièrement sa filiale biopharmaceutique Shenzhen Neptunus Interlong Bio-Technique pour le développement de vaccins anti-grippe.
En amont de la création d'une coentreprise, le laboratoire britannique a signé un accord de coopération exclusif avec le groupe chinois Neptunus et plus particulièrement sa filiale biopharmaceutique Shenzhen Neptunus Interlong Bio-Technique pour le développement de vaccins anti-grippe. L'accord porte précisément sur le codéveloppement de vaccins contre la grippe saisonnière et de vaccins contre la grippe pré-pandémique et pandémique ciblés contre les souches du virus spécifiques à la Chine, Hong-Kong et Macao. Dans un premier temps, Glaxo-
SmithKline devrait contribuer avec un apport de 31 millions de dollars (24 M€) pour détenir 40 % de la coentreprise pendant que Neptunus participera à hauteur de 47 M$ en actifs. GSK a conclu à travers cet accord la possibilité, dans un délai de cinq ans, d'accroître sa part dans le capital de cette coentreprise jusqu'à en détenir la majorité. Outre le fait de renforcer son positionnement en vaccins sur des marchés émergents cruciaux, l'avantage de cette coentreprise pour GSK vient aussi du fait de l'expertise étendue de Neptunus « du marché chinois des vaccins », et d'avoir accès « aux antigènes spécifiques locaux de la grippe », selon Jean
Stéphenne, p-dg de GlaxoSmithKline Biologicals, la division vaccin du groupe britannique.
Les vaccins sont un secteur stratégique de GSK, qui revendique 25 % des vaccins vendus dans le monde et 1,1 milliard de doses distribuées. Le groupe recense aussi 24 vaccins en développement dans son pipeline. Du côté financier, les neuf premiers mois de l'année ont encore vu ce segment augmenter avec une croissance de 18 % en un an. Avec 1,74 Mrd de livres sterling (2 Mrds €) de chiffre d'affaires généré entre janvier et fin septembre, la branche vaccins de GSK représente désormais près de 12 % du chiffre d'affaires total du groupe, contre 8,8 % sur l'exercice 2007, à 1,99 Mrd £. Le laboratoire détient notamment deux produits spécifiques contre la grippe: le vaccin saisonnier (Fluarix) et celui pré-pandémique (Prepandrix), qui a été approuvé en Europe en mai dernier, mais qui ne l'est pas encore en Amérique du Nord. J.C.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles