Nous suivre Industrie Pharma

Vaccins : GlaxoSmithKline construit une usine en Inde

Sujets relatifs :

,
GlaxoSmithKline (GSK) vient de lancer les travaux de construction de sa première usine de vaccins en Inde, au sein du parc industriel de Maharashtra.
La première pierre de l'usine qui devrait être opérationnelle début 2006 et qui représente un investissement d'environ 20 M$ selon des sources locales a été posée le 22 février par Patrick Florent, vice-président en charge des affaires industrielles de GlaxoSmithKline Biologics. L'unité permettra au groupe de produire directement dans le pays les vaccins destinés au marché domestique, ces derniers étant à l'heure actuelle produits par l'usine belge du groupe, située à Rixensart. La nouvelle usine sera connexe à l'usine pharmaceutique que détient déjà le groupe sur le site de Maharashtra. Une co-existence qui est une première pour le groupe dans le monde. GSK Biologicals dispose d'un autre site de production en Asie, situé à Shanghai en Chine. Deux sites qui s'ajoutent à ceux situés en Belgique (Rixensart, Wavre et Gembloux), en France (via sa filiale Sterilyo à Saint-Armand-Les-Eaux, Nord), rachetée en 2002, en Hongrie (Gödöllö), en Allemagne (Dresde) et enfin en Russie (SB-Biomed situé près de Moscou). Rappelons que le groupe avait lancé l'an dernier un investissement de 450 M ? à Wavre pour la construction de deux unités de production ( CPH n°251 ). Cet investissement est une des conséquences du nouveau régime de protection de la propriété intellectuelle instauré par le gouvernement indien en début d'année. Lors de la cérémonie, Patrick Florent a ainsi déclaré que « l'attractivité de l'Inde pour des investisseurs comme GSK va continuer à croître en même temps que les efforts (du gouvernement) pour améliorer le cadre que le pays offre, particulièrement dans le domaine de la propriété intellectuelle ». Mais cette implication de GSK est également la conséquence de la forte croissance du marché indien des vaccins. L'an dernier, GSK a lancé deux vaccins sur le marché indien, Fluvarix (grippe) et Priorix (rougeole, oreillons, rubéole), sur la base d'études cliniques dont les données ont été compilées en partie par le Clinical Management Centre India, situé à Bangalore, actif depuis 1996. Cette entité est destinée à devenir le centre névralgique mondial de GSK Biologicals pour la conduite des essais cliniques sur les vaccins. GSK India a enregistré l'an dernier un chiffre d'affaires de 990 millions de roupies (17 M ? ), en progression de 9,9 %, alors que, dans le même temps, son Ebitda était en augmentation de 17,7 % à 610 millions de roupies (10,5 M ? ). L'an dernier, GSK a réalisé un chiffre d'affaires de 1,2 Mrd £ (1,7 Mrd ? , en hausse de 11 %) dans les vaccins, domaine dans lequel il est l'un des leaders mondiaux avec Sanofi-Pasteur, Chiron ou encore Wyeth. Le pipeline du laboratoire dans ce domaine compte actuellement 18 projets en développement clinique, que ce soit dans le domaine des vaccins pédiatriques (dont trois en phase III et un en phase II), thérapeutiques (dans le cancer du sein d'une part et du poumon et des mélanomes d'autre part) ou préventifs. Le groupe vient d'ailleurs d'obtenir l'homologation européenne d'une nouvelle formulation de Fendrix, dans la prévention de l'hépatite B ( CPH n°287 ). Chiron développe aussi sa présence en Inde, avec Panace Biotech GSK n'est pas le seul à renforcer sa présence sur le marché indien des vaccins. En novembre dernier, Chiron avait formé une alliance avec l'Indien Panacea Biotech dans le domaine. Les deux partenaires ont pour objectif de commercialiser dix vaccins pédiatriques dans les deux à trois prochaines années, dont quatre cette année. Ces vaccins utiliseront une technologie développée par Panacea en association avec Cambridge Biostability, qui permet de conserver les vaccins à température ambiante.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles