Nous suivre Industrie Pharma

Vaccins : Dynavax reprend Rhein Biotech GmbH à Crucell

Sujets relatifs :

,
Le producteur américain de vaccins Dynavax va racheter Rhein Biotech GmbH, filiale allemande de son concurrent Crucell, pour environ 12 millions de dollars (environ 10 M€ ). Cette opération entre dans le cadre de la cession par Crucell d'actifs non stratégiques, suite à sa fusion avec Berna Biotech. Ce dernier avait racheté en 2002 Rhein Biotech BV, maison mère néerlandaise de Rhein Biotech GmbH. Grâce à cette acquisition, Dynavax hérite tout d'abord d'un portefeuille de trois vaccins comprenant un produit contre l'hépatite B, Supervax, dont le dossier de demande d'AMM est en cours d'évaluation par les autorités américaines et pour lequel Crucell conserve une option sur les droits de commercialisation en Europe et en Asie. Ce vaccin permet une immunisation après deux injections réalisées à un mois d'intervalle, contre trois injections en six mois pour les produits actuellement sur le marché. En marge de ce dernier, le pipeline de Rhein Biotech GmbH comprend un autre vaccin contre l'hépatite B, en essais de phase II, ainsi qu'un vaccin contre le cytomégalovirus, l'une des infections les plus fréquentes chez les patients atteints du Sida. Dynavax va, par ailleurs, prendre possession de l'usine de production biopharmaceutique de Rhein Biotech GmbH, la première qu'il détiendra en propre. Située près de Düsseldorf et homologuée par les autorités européennes, elle constitue la clé de voûte de la société allemande, lui permettant notamment de conduire une activité de services liés à la production à façon de principes actifs biologiques (développement de procédés, synthèse par fermentation microbienne, industrialisation, services analytiques et réglementaires…). Une source non négligeable de revenus qui l'a conduit à travailler notamment pour le compte de Sanofi-Pasteur (production d'un vaccin contre l'hépatite B en développement), de l'Indien Wockhardt, ou encore du laboratoire égyptien Minapharm (synthèse d'interféron-a 2a et d'insuline). Cette usine produit notamment un antigène de surface entrant dans la composition du vaccin maison contre l'hépatite B de Dynavax, Heplisav. La reprise de Rhein Biotech GmbH va ainsi lui permettre de réduire ses coûts de production pour ce produit en phase III des essais cliniques, le plus avancé du pipeline de Dynavax, qui devrait concurrencer Engerix-B de GlaxoSmithKline. Pour l'instant limitée en termes de capacités à la production de lots cliniques, l'usine dispose de terrains disponibles pour une éventuelle extension, que Dynavax pourrait mettre à profit pour des capacités de production à l'échelle commerciale.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles