Nous suivre Industrie Pharma

Vaccins : Aventis Pasteur intéressé par la division du britannique Shire

Sujets relatifs :

,
A l'occasion d'une conférence destinée aux investisseurs et aux analystes financiers, David Williams, président d'Aventis Pasteur, a déclaré que sa compagnie pourrait être intéressée par le rachat de la division Vaccins du britannique Shire Pharmaceuticals, selon l'agence de presse Dow Jones Newswire. Toutefois, David Williams a précisé que si « Aventis évaluait actuellement cette possibilité », aucune offre n'avait été soumise à Shire, alors que le britannique a révélé qu'il avait déjà été approché par plusieurs repreneurs potentiels.
Shire avait rendu publique son intention de sortir du marché des vaccins en juillet dernier, afin de se concentrer sur la pharmacie, après la cession fin 2002 de sa division OTC (médicaments vendus sans ordonnance). La division Vaccins représentait en 2002 environ 20 % des ventes de la compagnie, soit approximativement 200 M$. De son côté, Aventis trouverait dans cette opération une activité qui cadre avec sa stratégie de développement. La division Vaccins de Shire, dont la cession, confiée à la banque d'affaires Bear Stearns devrait être finalisée à la mi-2004, dispose d'une forte implantation sur le marché canadien. Le groupe a en effet signé fin juillet un accord avec le gouvernement canadien prévoyant la fourniture de 25 % des besoins du pays en vaccins contre la grippe. Shire avait déjà été choisi par le Canada pour couvrir 50 % de ses besoins en préparations vaccinales antigrippales, et ce pour une durée de dix ans. Shire avait également annoncé en début d'année la construction d'un centre de recherche mondial sur les vaccins, à Laval. Le centre devrait être finalisé à la mi-2004. Le britannique avait acquis la plupart de ses vaccins lors du rachat du canadien Biochem Pharma en 2000, avec l'obligation de conserver cette division au moins deux ans. De son côté, Aventis mise sur son développement au sein du marché nord-américain, qu'il considère comme l'un des principaux moteurs de la croissance de ses ventes. Il réalise actuellement 50 % de ses ventes au Canada et aux Etats-Unis. Les autres 50 % se répartissent entre l'Europe, où Aventis Pasteur est associé à Merck Sharp & Dohm (filiale de l'américain Merck & Co.) et les autres marchés. Les ventes du joint-venture Aventis Pasteur MSD sont consolidées à hauteur de 50 % dans celles d'Aventis Pasteur. Au niveau du développement de son portefeuille de produits, Aventis Pasteur mise à moyen terme sur différentes catégories de vaccins pour croître : les vaccins pédiatriques combinés, les vaccins contre la grippe (qui font partie du cœur d'activité de Shire), les vaccins contre la méningite, la polio et la tuberculose. A plus long terme, le groupe compte mettre sur le marché des vaccins contre le RSV (virus respiratoire syncytial, en phase II des essais cliniques), la dengue (en phase I), le VIH (le groupe mène des essais de phase II avec Merck pour un vaccin thérapeutique et doit lancer fin 2003 un essai de phase III en Thaïlande pour un vaccin prophylactique). De plus, Aventis Pasteur vient de signer avec le NIH (National Institutes of Health) un accord de collaboration portant sur le développement d'un vaccin contre le SRAS. Selon les termes de cet accord, Aventis fournira au NIH des échantillons de lignées cellulaires devant servir à isoler l'agent pathogène supposé du SRAS, de la famille des coronavirus. Aventis Pasteur, qui partage le leadership du marché des vaccins avec GlaxoSmithKline, Wyeth et Merck, a réalisé en 2002 en chiffre d'affaires de 1,6 milliard d'euros, en hausse de 16 %. Cette croissance s'est accélérée au cours du premier semestre 2003, atteignant 23 % à 823 millions d'euros. Selon les estimations du groupe, le marché mondial des vaccins devrait voir sa taille tripler d'ici à 2012, à environ 24 milliards d'euros de ventes annuelles.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles