Nous suivre Industrie Pharma

Vaccins: 5,5 M€ pour un projet européen

A.F.

L'Union européenne a alloué 5,5 millions d'euros au projet « Bellerophon », qui vise à développer un vaccin contre la bactérie Staphylococcus aureus (staphylocoques dorés). Ce dernier réunit plusieurs acteurs industriels et académiques dont la PME française Imaxio, spécialisée dans les vaccins et la génomique. Elle est accompagnée par l'Institut Jenner de l'université d'Oxford (Royaume-Uni), qui dirige le projet. L'European Vaccine Initiative, une organisation basée en Allemagne et spécialisée dans le développement de vaccins, et Preclin Biosystems, une société suisse de recherche sous contrat, font également partie du consortium. Cette subvention de l'UE permettra aux partenaires de réaliser des tests précliniques et de conduire un essai clinique de phase I chez l'homme à l'horizon 2016. Bellerophon a pour objectif de répondre à un besoin médical important puisque la bactérie S. aureus est responsable d'environ 16 000 décès en Europe et 19 000 aux États-Unis. « Les dommages causés par cette bactérie coûtent au moins 380 millions d'euros par an en Europe, et plusieurs milliards de dollars aux États-Unis », explique le consortium. « L'émergence de souches résistantes aux antibiotiques, telles que le SARM (S. aureus résistant à la méticilline), pose un véritable problème de santé publique dans le monde entier et représente un fardeau économique grandissant », a t-il ajouté.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles