Nous suivre Industrie Pharma

Vaccin BCG : Vers une formulation en aérosol

Sujets relatifs :

Des chercheurs de l'université de Harvard ont mis au point un nouveau procédé de fabrication du vaccin contre la tuberculose qui améliore sa formulation. « Aujourd'hui, les vaccins contre la tuberculose à germes entiers atténués sont lyophilisés.
La poudre, diluée dans un solvant, est administrée en intradermique. Sa conservation est limitée dans le temps. En pratique, il n'est pas simple à manier, notamment dans les pays en développement où la maîtrise de cette infection est vitale », explique le Pr David Edwards, un des auteurs de l'étude. Ce procédé enregistre de grandes pertes en bacilles qui voient, par ailleurs, leur fonction immunogène réduite. En effet, au cours de la lyophilisation, les bactéries en solution enrichie sels et/ou des cryoprotecteurs sont placées dans un container que l'on bascule rapidement à faible température, jusqu'à la congélation. Ce procédé conduit à de nombreux dommages cellulaires, notamment à l'étape de pulvérisation de la solution. Les gouttes qui renferment le microorganisme - Mycobacterium smegmatis et bovis dans cette étude - s'évaporent et concentrent les sels. Cette situation provoque un stress osmotique qui nuit au BCG lors du séchage. « Nous sommes parvenus à limiter cette mortalité en nous passant de ces sels et des cryoprotecteurs. Nous avons également réduit la durée du séchage par pulvérisation à moins de quelques secondes. Les fines gouttelettes renfermant les bactéries dépourvues de sels n'exposent plus à ce choc osmotique », explique David Edwards. Cette étape ne laisse pas le temps à l'eau intracellulaire de sortir de la bactérie (cela prend quelques secondes). Cela a été possible parce que le BCG présente une membrane très fine et survit un certain temps dans un environnement dépourvu de sels. Il supporte un stress osmotique très limité par rapport à la méthode précédente. Ce procédé coûte moins cher. La poudre se conserve à 4 °C comme à 25 °C, sur une durée de 4 mois. Il permet en outre de formuler le vaccin en aérosol, grâce à une matrice de leucine. PNAS 2007 Feb 20; 104 (8) 2591-2595

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Nanosive planche sur le futur des crèmes solaires

Nanosive planche sur le futur des crèmes solaires

Grâce à une technologie d'encapsulation d'actifs dans des polymères bioadhésifs, la start-up Nanosive entend mettre au point des écrans solaires plus sûrs et écoresponsables, utilisant moins[…]

17/12/2018 | InnovationDermatologie
L'opération New Deal Biotech vise à attirer des porteurs de projets

L'opération New Deal Biotech vise à attirer des porteurs de projets

DNA Script automatise la production d'ADN par voie enzymatique

DNA Script automatise la production d'ADN par voie enzymatique

Des étiquettes moléculaires contre la falsification

Des étiquettes moléculaires contre la falsification

Plus d'articles