Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : le vaccin ARNm de Moderna plus facile à transporter et à administrer

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : le vaccin ARNm de Moderna plus facile à transporter et à administrer

© Bearwalk Moderna

Moderna serait-il en train de surpasser le tandem Pfizer/BioNTech ? Avec une efficacité de 94,5 %, contre 90 % pour le candidat vaccin Pfizer/BioNTech, le candidat-vaccin à ARNm-1273 de Moderna n’a qu’une légère longueur d’avance au regard des premiers résultats d'une étude clinique de phase III. En revanche, sur la question de la logistique, il semble faire toute la différence, dans la mesure où il serait beaucoup plus facile à transporter et à stocker que son plus proche rival qui a besoin de super-congélateurs descendant à plus de -80 °C. D’ailleurs, cette stabilité à très basse température est clairement un talon d’Achille pour envisager une vaccination de masse avec le produit Pfizer/BioNTech.

C’est donc par voie de communiqué que la start-up américaine a annoncé le point fort de son produit ; une stabilité jusqu'à 12 heures à température ambiante, ce qui signifie en langage pharmaceutique: sur une plage de températures de 15 à 25 °C. Moderna précise en outre que, sur la plage de températures de 2-8°C, il peut être conservé sur une durée de 30 jours. Enfin, à -20 °C, il est stable jusqu'à six mois.

C’est une excellente nouvelle pour les acteurs de la logistique – transporteurs, stockeurs – ainsi que pour les officines ou même les cabinets médicaux, qui, de façon réglementaire, sont amenés à travailler sur ces trois plages de températures. « La possibilité de conserver notre vaccin jusqu'à 6 mois à -20 °C, y compris jusqu'à 30 jours dans des conditions normales de réfrigérateur après décongélation, est un développement important et permettrait une distribution plus simple et plus de flexibilité pour faciliter une vaccination à plus grande échelle aux États-Unis et dans d'autres régions du monde », n’a pas manqué de souligner Juan Andres, directeur des opérations techniques et de la qualité chez Moderna.

Lire aussi l'interview de Chronopost qui évoque les trois plages de températures utilisées en logistique pharmaceutique

Une vaccination à température ambiante

Dans la pratique, cela signifie que la vaccination pourra se faire à température ambiante, sans manipulation de dilution sur place ou autre précaution particulière. Une fois sorti du réfrigérateur, le vaccin de Moderna pourra même patienter jusqu'à 12 heures avant son administration, ce qui facilitera la vaccination, y compris dans les pharmacies ou les cabinets médicaux. Auparavant sur le lieu de vaccination, le produit pourra être conservé pendant 30 jours, dans des réfrigérateurs professionnels, réglés sur une plage de 2-8°C. Quant à l’expédition des lieux de production jusqu’aux sociétés de distribution dans le monde entier, elle sera effectuée à -20 °C, ce qui est encore un standard pour la profession.  

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Moderna dépose une demande d’autorisation aux États-Unis et en Europe

Covid-19 : Moderna dépose une demande d’autorisation aux États-Unis et en Europe

Après Pfizer, il s’agit de la seconde société à déposer une demande d’autorisation d’urgence. La biotech américaine Moderna a déposé une demande d’autorisation[…]

30/11/2020 | BiotechnologiesCoronavirus
Neurologie : Biogen s’allie à Sage Therapeutics

Neurologie : Biogen s’allie à Sage Therapeutics

AlgoTherapeutix lève 12 M€

AlgoTherapeutix lève 12 M€

En bref :  Medesis Pharma, Transgene, Pierre Fabre, Poxel

En bref : Medesis Pharma, Transgene, Pierre Fabre, Poxel

Plus d'articles