Nous suivre Industrie Pharma

Unither investit à Coutances

Patrick Bottois

Sujets relatifs :

, ,

Unither Normandy, filiale du façonnier européen de doses unitaires liquides pour la cosmétique et la pharmacie, investit 7 millions d'euros dans son usine de Coutances (Manche) d'ici à début 2012. « Il s'agit de trois investissements distincts », précise Jean-Pierre Lux, le directeur du site, « un premier, de 3,5 millions d'euros est consacré à la construction et l'équipement d'un entrepôt de 2 600 m2 de stockage sous température dirigée pour des produits finis, disposant d'une capacité de 5 500 palettes. Le second, de 2,5 M€, vise à l'augmentation de la productivité de l'outil industriel. Le troisième, d'environ 1 M€, concerne l'installation et la mise en production d'une nouvelle ligne de fabrication dans un atelier existant ». Fort de 160 salariés, le site bas-normand est principalement spécialisé en tant que façonnier dans l'élaboration de doses unitaires de collyre petits formats, et à une moindre échelle d'unidoses de sérums physiologiques, exclusivement pour des industriels de la pharmacie et de la parapharmacie. Né de la reprise en 2002 du laboratoire Synthélabo de Coutances et de 36 de ses 90 salariés par Unither, le site n'a cessé depuis d'accroître son activité. « Nous avons investi 21 M€ à Coutances depuis cette reprise et avons recruté plus de 120 salariés », souligne le directeur du laboratoire qui ne devrait s'arrêter en si bon chemin.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles