Nous suivre Industrie Pharma

Une vidange confinée en sortie de filtre sécheur

De Dietrich Process Systems commercialise un isolateur destiné aux opérations de vidange de filtre sécheur à l'échelle pilote. Sa conception innovante lui permet de garantir un confinement et une ergonomie accrus.

Assurer une barrière physique et dynamique à l'opérateur lors de la manipulation de produits actifs. Telle est la volonté de De Dietrich Process Systems en lançant son nouvel isolateur destiné aux opérations de vidange des équipements pilotes de filtration-séchage. « Sur un filtre sécheur, il existe souvent des soucis de bon confinement lors du prélèvement d'échantillons, de la vidange de l'équipement ou bien lors du changement du filtre à poussière. C'est pour cela que De Dietrich a voulu enrichir sa gamme d'une nouvelle boîte à gants pour répondre à ces problématiques », indique Nicolas Veyrat, ingénieur technico-commercial chez De Dietrich. Le système commercialisé par la société permet ainsi de récupérer l'intégralité de la production présente au talon d'un filtre sécheur tout en maintenant une protection de l'opérateur à des niveaux OEL très faibles. En outre, il offre un micro-environnement limitant l'impact sur la salle blanche.

La filtration de l'air à l'intérieur du caisson est assurée en standard par des filtres particulaires HEPA de type H14. Selon le besoin de l'utilisateur, les filtres intégrés peuvent être soit sous forme de cartouches vissées, ou bien système « pousse-pousse ». L'atmosphère à l'intérieur du caisson peut ainsi être filtrée ou bien inertée via un balayage par de l'azote. « L'isolateur permet non seulement de protéger l'opérateur par une barrière physique (l'enceinte étanche), mais également par une barrière dynamique. La barrière dynamique est obtenue soit par un flux d'air, soit par une différence de pression de l'ordre de 100 Pa », détaille Nicolas Veyrat. La boîte à gants est ainsi disponible avec plusieurs variantes de systèmes de ventilation : système passif, ventilé ou à dépression régulée avec un débit sécuritaire de 0,5 m/s à travers un rond de gant ouvert.

 

Un équipement facile d'installation et d'utilisation

 

L'isolateur commercialisé par De Dietrich a été développé pour s'intégrer de manière optimale sur les équipements Rosenmund-Guedu, qu'ils soient neufs ou existants. « Il n'y a pas besoin de modifier en profondeur la cuve du filtre sécheur pour l'installer car il se fixe directement en lieu et place d'une vanne de vidange existante sans besoin de soudage », explique Nicolas Veyrat. Cette conception permet ainsi à l'utilisateur avec un parc de machines existant de s'équiper, tout en diminuant fortement le temps d'immobilisation nécessaire pour l'installation et les coûts. Le panneau de commande de la boîte à gants est intégré avec celui de l'équipement. Celui-ci permet de régler la ventilation et les interlocks de mise en sécurité (pression, agitation de la cuve). Il affiche également la pression à l'intérieur du caisson ainsi que le taux d'encrassement des filtres particulaires.

La boîte à gants de la société De Dietrich se caractérise par une ergonomie accrue, comme l'indique Nicolas Veyrat : « Cet équipement fournit une bonne ergonomie, avec une profondeur de caisson limitée de 550 millimètres et des zones de préhension adaptées à l'usage de gants par l'opérateur. Cela permet de garantir une utilisation optimale de l'isolateur, quelle que soit la morphologie de l'opérateur ». Outre l'ergonomie, il est conçu pour être nettoyable aisément avec la présence d'angles rayonnés et des coins de valise, évitant la présence de zones mortes. « La conception de l'isolateur permet à l'utilisateur de nettoyer son équipement en place (NEP ou CIP) », affirme Nicolas Veyrat. En outre, De Dietrich a intégré à son équipement un tampon de cuve innovant, dépourvu de mécanisme. « Cette innovation permet au tampon de cuve d'être plus facilement nettoyable, d'être plus manœuvrable et d'alléger le poids de l'équipement », précise l'ingénieur technico-commercial de De Dietrich. Le conditionnement du produit en sortie de l'isolateur peut s'effectuer de plusieurs façons : par vidange dans un port alpha-bêta, via une vanne double clapet ou encore par un liner continu (« bag out »).

L'isolateur De Dietrich combine ainsi praticité d'emploi et d'installation pour l'utilisateur tout en répondant parfaitement aux exigences de production de l'industrie pharmaceutiques (GMP) à l'échelle du pilote.

En outre, la société De Dietrich propose d'adapter sa solution selon les contraintes de procédé, d'implantation et de niveau de confinement requises par l'utilisateur.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

- Construction avec angles rayonnés et coins de valise - Nettoyage en place : boule et pistolet de lavage - Éclairage par LED - Filtration par filtres THE H14 - Barrière de sécurité - Tampon de vidange sans mécanisme - Toboggan de vidange adaptable en lieu et place du tampon - Outil de raclage du talon - Indication locale de pression de travail et d'encrassement - Vidange dans port alpha-bêta, vanne double-clapet, liner continu, etc.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Un revêtement céramique pour les surfaces inox

Un revêtement céramique pour les surfaces inox

Connue pour ses solutions contre le rouging, l’entreprise belge Technochim, propose d’autres solutions innovantes aux industriels de la pharmacie, plus précisément pour leurs salles propres, à savoir un[…]

02/10/2019 | Nettoyage
Une presse à injecter pour la pharma

Une presse à injecter pour la pharma

Un réacteur à usage unique de 6 000 litres

Un réacteur à usage unique de 6 000 litres

Une application intelligente pour scanner les enregistreurs

Une application intelligente pour scanner les enregistreurs

Plus d'articles