Nous suivre Industrie Pharma

Une formulation orale originale

La capsule d'Enterion, qui jusqu'il y a peu de temps est restée assez confidentielle, semble de plus en plus convoitée par les big pharma. La conférence annuelle de l'Association américaine des sciences pharmaceutiques (AAPS, San Diego, 11 au 15 novembre) en a fait une vedette. En un an, la capsule a été utilisée dans plus de 40 développements pharmaceutiques. Une technologie qui permet d'adapter la formulation de traitements oraux pour une biodisponibilité optimale. Spin off de l'université de Nottingham, la société Enterion a mis au point une capsule capable de délivrer des médicaments à différents endroits précis du tractus digestif. La plupart des formulations orales à diffusion rapide sont absorbées dans les parties hautes du système digestif. Pourtant, la biodisponibilité des médicaments dépend justement de leur lieu d'absorption en fonction de paramètres environnementaux: pH, volumes de fluides, enzymes, transporteurs, perméabilité et délais de résidence. Certains médicaments doivent être absorbés dans la partie basse de l'intestin au niveau de l'iléum du côlon, après avoir transité par l'intestin proximal. Pour cela, ils doivent être formulés pour rester plus que quelques heures dans le système digestif. La capsule d'Enterion ne mesure que 34 mm de longueur, 1 mm de diamètre, au bout arrondi. Elle est équipée d'un réservoir à médicaments de 1 ml, adapté aux formulations en poudres, en solution, en suspension, en particule ou en mini tablette. Derrière ce réservoir, se trouve un petit ressort ainsi qu'un radiotraceur au rayonnement gamma qui permet de suivre son parcours tout au long du tractus. Un autre radionucléide précise les contours de l'estomac et du côlon et permet ainsi de suivre la capsule. Une unité d'activation envoie un signal électromagnétique perçu par l'antenne de la capsule. Le piston activé pousse alors le médicament hors du réservoir. Cet outil permet aux laboratoires pharmaceutiques de mieux identifier le lieu d'absorption qui offrira la biodisponibilité optimale d'un traitement en développement. La formulation orale sera adaptée à ces contraintes. C'est une étape critique car 60 % des médicaments en développement ont un profil de biodisponibilité compliqué et pour lequel la formulation orale adéquate s'avère difficile à développer. Habituellement, lors de la mise au point d'un nouveau médicament, l'identification de la zone d'absorption la plus importante est assurée par une intubation invasive et assez lourde (par le nez, la bouche ou le rectum).nN.T.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Sanofi va conditionner le vaccin de Pfizer et BioNTech

Covid-19 : Sanofi va conditionner le vaccin de Pfizer et BioNTech

À partir de l’été 2021, le laboratoire français ambitionne de distribuer 125 millions de doses du vaccin de la biotech allemande. « Pour répondre aux besoins de santé[…]

27/01/2021 | ConditionnementSanofi
Thérapie génique : Curadigm signe avec Sanofi

Thérapie génique : Curadigm signe avec Sanofi

Covid-19 : MSD abandonne deux candidats-vaccins, dont celui développé avec l’Institut Pasteur

Covid-19 : MSD abandonne deux candidats-vaccins, dont celui développé avec l’Institut Pasteur

Covid-19 : Comment Moderna veut adapter son vaccin, face aux variants ?

Covid-19 : Comment Moderna veut adapter son vaccin, face aux variants ?