Nous suivre Industrie Pharma

abonné

Une étude remet en cause la substituabilité du Levothyrox

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Une étude remet en cause la substituabilité du Levothyrox

© Pixabay

C’est un rebondissement de plus dans l’affaire du Levothyrox en France, une affaire débutée en mars 2017. Une nouvelle étude intitulée " Levothyrox, new and old formulations: are they switchable for millions of patients ? " parue le 4 avril dans la revue Clinical Pharmacokinetics, tend à affirmer que les deux formules du Levothyrox ne sont pas substituables pour chaque individu. Bien que la justice ait donné raison à Merck le 5 mars dernier, cette étude va dans le sens des malades de la thyroïde qui ont[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

En bref : Sanofi, Mylan-Upjohn et Noxxon

En bref : Sanofi, Mylan-Upjohn et Noxxon

Premier patient pour l’essai du Kevzara Sanofi a annoncé le 30 mars qu’un premier patient, hors États-Unis, a été traité dans le cadre du programme mondial d’essais cliniques évaluant[…]

03/04/2020 | GénériquesSanofi
Covid-19 : Comment les biotechs font face à la crise ?

Covid-19 : Comment les biotechs font face à la crise ?

La Bétadine de Mylan, un geste barrière de plus contre le coronavirus

La Bétadine de Mylan, un geste barrière de plus contre le coronavirus

Genfit poursuit la phase III de l’Elafibranor

Genfit poursuit la phase III de l’Elafibranor

Plus d'articles