Nous suivre Industrie Pharma

abonné

Une étude remet en cause la substituabilité du Levothyrox

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Une étude remet en cause la substituabilité du Levothyrox

© Pixabay

C’est un rebondissement de plus dans l’affaire du Levothyrox en France, une affaire débutée en mars 2017. Une nouvelle étude intitulée " Levothyrox, new and old formulations: are they switchable for millions of patients ? " parue le 4 avril dans la revue Clinical Pharmacokinetics, tend à affirmer que les deux formules du Levothyrox ne sont pas substituables pour chaque individu. Bien que la justice ait donné raison à Merck le 5 mars dernier, cette étude va dans le sens des malades de la thyroïde qui ont[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

R&D : AstraZeneca ouvre un centre à Cambridge

R&D : AstraZeneca ouvre un centre à Cambridge

Le coût de cette installation est estimé à 1 Mrd £. AstraZeneca vient d’inaugurer une installation de R&D, le Discovery Centre (DISC), situé à Cambridge (Royaume-Uni). Ce centre, d'un[…]

NASH : Accord de licence entre GSK et Arrowhead Pharmaceuticals

NASH : Accord de licence entre GSK et Arrowhead Pharmaceuticals

ARNi : Novo Nordisk met la main sur Dicerna Pharmaceuticals pour 3 Mrds $

ARNi : Novo Nordisk met la main sur Dicerna Pharmaceuticals pour 3 Mrds $

En bref : Sanofi, Pierre Fabre, Novasep

En bref : Sanofi, Pierre Fabre, Novasep

Plus d'articles