Nous suivre Industrie Pharma

Une croissance en perte de vitesse pour Stallergenes

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
Une croissance en perte de vitesse pour Stallergenes

Ventes de Stallergenes 2012

© Source : Stallergenes

Si Stallergenes a enregistré une croissance positive de ses ventes en 2012, le résultat reste cependant en deçà des prévisions ultérieurement annoncées. Le chiffre d'affaires a surtout été freiné en Europe au quatrième trimestre.

Le laboratoire français spécialisé dans les traitements contre l'allergie publie un bilan de son chiffre d'affaires assez décevant pour 2012. Avec des ventes qui s'élèvent à 242,6 millions d'euros (+ 3,3 %), Stallergenes n'a pas atteint son objectif de progression annoncé début 2012. A l'époque, le groupe tablait sur une augmentation du chiffre d'affaires comprise entre 5 et 7 %. Les ventes se sont surtout essoufflées au quatrième trimestre, avec une croissance quasi stable (+ 0,7 %). Le Vieux Continent a particulièrement souffert en fin d'année, à l'exception de quelques pays d'Europe du Sud. Le retrait du traitement contre les acariens Staloral 300 Acariens en Allemagne a particulièrement impacté les ventes européennes en fin d'année. Pour l'ensemble de l'année 2012, 73 % du chiffre d'affaires a été réalisé en Europe du Sud (Portugal, Espagne, France et Italie) ce qui représente des ventes de 178 M€ (+ 4%). Les autres pays européens (Grèce comprise) restent à la traîne, avec un chiffre d'affaires de 51,2 M€ (- 4,1 %). En revanche, la croissance sur les autres marchés internationaux a été particulièrement dynamique (+ 27,6 %, à 13,4 M€). « Ces nouveaux marchés ont contribué à hauteur de 38 % à la croissance annuelle du groupe », précise Stallergenes.

La voie sublinguale reste l'activité phare du groupe

 

Au niveau des activités, la voie sublinguale reste le secteur clé du groupe, avec un chiffre d'affaires de 211,1 M€. Les ventes du comprimé contre l'allergie aux pollens de graminées Oralair ont notamment progressé de 33 % à 16,2 M€. Fin 2012, ce produit a d'ailleurs été introduit sur les marchés français et russe. Actuellement commercialisé dans 19 pays, il est aussi en cours de lancement en Hongrie, Lituanie et Lettonie. « L'accélération de notre stratégie de développement international porte ses premiers fruits, même s'ils doivent encore être renforcés. Cette stratégie sera amplifiée en 2013, et Oralair nous permettra de couvrir de nouveaux marchés et de renforcer notre leadership dans l'immunothérapie sublinguale », explique Roberto Gradnik, directeur général du laboratoire français. Le bilan financier complet du groupe ne sera publié qu'en mars, mais Stallergenes annonce déjà que « le résultat opérationnel devrait se situer au niveau du résultat de l'année 2011, hors effet des nouvelles mesures fiscales ». L'an dernier, il s'était élevé à 54,6 M€ (+ 21 %).

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles