Nous suivre Industrie Pharma

Résultats

Une bonne année pour Guerbet

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe français, spécialisé dans les produits de contraste pour l'imagerie médicale, a publié un bilan satisfaisant pour l'ensemble de l'année 2011. Et ce, malgré un contexte difficile, notamment marqué par une hausse du prix des matières premières. Les ventes progressent de 7,2 %, à 377,8 M€, tout comme l'Ebitda (+15,2 %) qui atteint 42,7 M€. Les résultats opérationnels courant et net bondissent respectivement de 101 % et 145,4 % à 22,6 M€ et 14,4 M€. Ces derniers avaient été sévèrement impactés au 2e semestre 2010, notamment par des coûts de production élevés, d'où cette forte croissance observée en 2011. Au niveau géographique, le chiffre d'affaires a notamment été poussé par les marchés américain (+ 47,5% de croissance) et asiatique (+26,3 %). La croissance a toutefois été plus modérée en Europe (+ 4,5%) et en Amérique Latine (+ 8,2%). 45% des ventes ont été réalisées en Europe et 55 % hors Europe. Pour ce qui est des activités du groupe, 39 % du chiffre d'affaires est réalisé dans le secteur de l'IRM. Le produit de contraste phare de Guerbet reste le Dotarem (acide gadotérique), dont les ventes ont augmenté de 12,8 % en 2011. Celui-ci occupe une place de « leader » sur le Vieux Continent en détenant 46 % des parts de marché. Et la société française compte étendre cette position dominante. Elle prépare actuellement le lancement du Dotarem aux États-Unis pour deux indications : en imagerie du système nerveux central (dépôt du dossier d'AMM fin septembre 2012 pour un lancement prévu un an après) et en angiographie cervicale (dépôt du dossier d'AMM à l'obtention de la 1e indication). Toujours dans l'IRM, Guerbet possède également un produit prometteur, le P 3 277 (chélate de gadolinium) actuellement en phase préclinique. Il devrait entrer en phase I d'étude clinique à l'horizon 2013. L'imagerie par rayons X constitue, elle, 51 % des ventes de Guerbet. Le produit de contraste Xenetix (lobitridol) a enregistré une croissance de 5 %, guidée par la Chine, la Corée et le Mexique. En revanche, en Europe son chiffre d'affaires a reculé de 2,5 % en raison de la hausse des prix des matières premières. Enfin, 10 % des ventes du groupe sont réalisées par d'autres activités comme la radiologie interventionnelle et la théranostique. Par la suite, Guerbet souhaite aussi se positionner dans le secteur de la médecine nucléaire en se concentrant sur le développement de solutions innovantes en R&D. Pour l'année à venir, le groupe français table sur une croissance du chiffre d'affaires de l'ordre de 5 % et sur une progression de son résultat opérationnel.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles