Nous suivre Industrie Pharma

Une année mitigée pour J&J

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

L'Américain Johnson & Johnson a redressé ses ventes en 2011, qui étaient en perte de vitesse l'année dernière. Il affiche un chiffre d'affaires en hausse de 5,6 % à 65 milliards de dollars (49,4 Mrds €). Les ventes aux États-Unis ont reculé de 1,8 % tandis que le chiffre d'affaires à l'export progresse de 12,4 %. A contrario, le résultat net, qui s'établit à 9,7 Mrds $, a chuté de 27 %. Il a notamment été impacté par des taxes, des coûts relatifs à des restructurations, des financements de programmes et par un effet de change. La division pharmaceutique a enregistré des ventes de 24,4 Mrds $, en hausse de 8,8 %. Le chiffre d'affaires a été poussé par le lancement de plusieurs produits comme le traitement contre le psoriasis Stelara (ustekinumab), le Zytiga (acétate d'abiratérone) pour les cancers de la prostate métastasiques, l'Invega Sustenna (palipéridone palmitate) pour le traitement de la schizophrénie et le Simponi (golimumab), pour le traitement des arthrites. Aux États-Unis, le chiffre d'affaires a décliné de 1,1 %, impacté par la concurrence des génériques de l'antibactérien Levaquin (levoflaxin). En revanche, les ventes à l'export ont bondi de 21,3 %. L'activité Équipements médicaux et diagnostic progresse également de 4,8 % en 2011, à 25,8 Mrds $. Là encore, les ventes présentent une diminution aux États-Unis (- 0,4 %) et une augmentation à l'international (+ 9,2%). Enfin, le chiffre d'affaires des produits de consommation ne déroge pas à la règle en affichant une hausse de 2 %, à 14,9 Mrds $. La hausse des ventes à l'international (+ 7,3%) compense en partie la chute du chiffre d'affaires aux États-Unis (- 6,7 %).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles