Nous suivre Industrie Pharma

abonné

Une année 2019 paradoxale pour Ipsen

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Une année 2019 paradoxale pour Ipsen

© Ipsen

Le troisième laboratoire français a présenté ses résultats pour l’année 2019. Un bilan satisfaisant, marqué par une croissance à deux chiffres, mais contrasté de par le revers subi avec le développement clinique du palovarotène.

Pour Aymeric Le Chatelier, le directeur général et directeur financier d’Ipsen, l’année 2019 a été une « année d’excellente performance opérationnelle ». Le laboratoire conclut en effet l’année avec un chiffre d’affaires de 2,6 Mrds € contre 2,2 Mrds € en 2018, soit une augmentation de 15,8 %.

Dans le détail des comptes, le résultat opérationnel affiche une croissance de 18,6 %, passant de 660 M€ en 2018 à 783 M€ en 2019. Les ventes de la division Médecine de spécialité fournissent l’essentiel du chiffre d’affaires du laboratoire et atteignent ainsi 2,3 Mrds € (+ 19,5 %), portées par le segment Oncologie, dont le chiffres d’affaires atteint 1,8 Mrd €, en progression de 22,7 % par rapport à 2018. De bons résultats obtenus notamment grâce à la Somatuline (lanréotides) (1 Mrd €, + 21,8 %), le blockbuster d’Ipsen contre l’acromégalie et les tumeurs neuroendocrines. L’autre produit phare du groupe, le Decapeptyl (triptoréline), indiqué contre les cancers de la prostate et du sein, signe aussi une belle année avec 407 M€ de ventes (+ 9,3 %). Le segment Neurosciences progresse également, avec un chiffre d’affaires de 391 M€ (+ 11,3 %). Même s’il pèse bien moins lourd dans les résultats d’Ipsen, c’est une déception en revanche[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Le montant total de l'accord pourrait dépasser deux milliards de dollars. Le laboratoire américain, à travers sa filiale Loxo Oncology, va collaborer avec la biotech néerlandaise Merus pour découvrir et[…]

20/01/2021 | OncologieBiotechnologies
Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Résultats : Servier reste stable pendant la crise

Résultats : Servier reste stable pendant la crise

Sanofi va supprimer plus de 400 postes dans sa R&D

Sanofi va supprimer plus de 400 postes dans sa R&D

Plus d'articles