Nous suivre Industrie Pharma

Une année 2011 compliquée pour les membres de Biocitech

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Climat économique incertain, collaborations extérieures difficiles, baisse des financements publics, recul du chiffre d'affaires... L'an dernier, les 27 entreprises résidentes du parc technologique parisien Biocitech dédié aux sciences de la vie, ont fait face à quelques difficultés. « L'année 2011 n'a pas été facile économiquement, et c'est particulièrement vrai pour les entreprises jeunes et innovantes comme celles installées à Biocitech », confirme François Boussard, président du parc. Cela s'est notamment ressenti sur les ventes, qui ont chuté de 15 %. Les aides et subventions reçues ont également été moindres (6,5 millions d'euros en 2011 contre 7 M€ en 2010, CPH n°542). De même, les fonds levés reculent de manière significative, en s'établissant à 2,85 M€, contre 30 M€ en 2010. Depuis sa création en 2003, le parc a ainsi levé 404,1 M€. En outre, les entreprises membres ont franchi moins d'étapes de développement en aval, aussi bien au niveau des phases I et II que pour le nombre de licences signées. Elles ont également peiné à conclure des accords avec des sociétés externes (52 en 2011, soit un recul de 8 %), en particulier avec des groupes étrangers (11, - 63 %). En revanche, les partenariats internes ont continué à s'intensifier (22, en augmentation de 4,5 %). Tout comme le nombre de contrats signés, qui s'établit à 11 en 2011 (+ 40%). L'innovation se porte également plutôt bien. Le nombre de preuves de concept avance de 9 % (3) et le nombre de brevets croît de 17 % (177). Cinq étapes précliniques ont également été franchies, ce qui représente une croissance de 60 % et 60 avancées scientifiques ont été recensées (+ 7%). Le nombre de chercheurs sur le site a, lui, légèrement augmenté de 3 % (317 chercheurs pour 551 employés au total). L'an dernier, quatre nouvelles entreprises se sont installées sur le parc : Biobank for Life (stockage d'échantillons biologiques, CPH n°574), Helios Biosciences (bioinformatique), Mitologics (screening) et PupPharma (recherche préclinique pédiatrique sous contrat). Pour autant, les résidents de Biocitech se montrent pessimistes pour l'année à venir. « Parmi les principaux sujets d'inquiétude, figure en premier plan le financement de leur activité, par le biais de contrat ou de levées de fonds », précise Biocitech.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

L’indépendance sanitaire est un sujet phare aux Etats-Unis. Elle entre dans le cadre de la stratégie America First du président Donald Trump. A ce titre, la société publique de fabrication de[…]

19/05/2020 | CoronavirusCovid-19
Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Plus d'articles