Nous suivre Industrie Pharma

Une 2e place dans l'oncologie pour Novartis

À Bâle, Aurélie Dureuil

Sujets relatifs :

, ,

Alors que l'acquisition de l'oncologie de Glaxo-SmithKline (GSK) pourrait changer la donne, Novartis se targue déjà d'être n° 2 dans le domaine avec une activité qui représente 12 milliards de dollars.

Le groupe compte 9 000 personnes dans 55 pays qui travaillent dans cette business unit et commercialise « 12 médicaments ayant changé les pratiques dans plus de 20 indications adressant des besoins médicaux non couverts », selon Alessandro Riva, responsable du département Oncologie développement et Affaires médicales de Novartis. Il souligne également que le laboratoire compte actuellement plus de 27 nouvelles entités moléculaires en développement clinique. « Nous combattons le cancer sous tous les angles : immunothérapie et thérapie ciblée », indique Alessandro Riva avant de citer également le développement de thérapies combinées. S'il se refuse à donner des perspectives avec l'intégration du portefeuille de GSK, Alessandro Riva ne cache pas que cela « représente une importante cible avec de nombreux composés dans les thérapies ciblées ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles