Nous suivre Industrie Pharma

Un vaccin contre l'acné à l'étude

S.L.

Sujets relatifs :

, ,

Sanofi Pasteur a conclu une collaboration de R&D avec l'Université de Californie à San Diego sur une approche immunologique de la prévention et du traitement de l'acné visant la neutralisation spécifique des facteurs de Propionibacterium acnes impliqués dans l'inflammation. Cet accord confère à Sanofi une exclusivité mondiale de droits pour un traitement et un vaccin au stade préclinique. Acne vulgaris (acné) est une des dermatoses les plus courantes dans le monde ; elle affecte plus de 50 millions de personnes, rien qu'aux États-Unis. La maladie est due à des facteurs multiples et complexes ; elle est notamment associée à une bactérie anaérobie à Gram positif, P. acnes, qui fait normalement partie de la microflore cutanée humaine. Le traitement actuel de la forme bénigne de l'acné repose sur la destruction de Propionibacterium acnes par des agents bactéricides comme le peroxyde de benzoyle et des antibiotiques administrés par voie orale ou topique, qui, tous, tuent sans discrimination de nombreuses espèces bactériennes et perturbent l'équilibre normal de la microflore cutanée3. L'utilisation prolongée d'antibiotiques aboutit aussi à la sélection de souches résistantes de P. acnes. Ce vaccin et traitement exploratoire pourrait aboutir à une meilleure solution pour les nombreuses personnes souffrant de cette maladie de la peau.

D'après les estimations de Sanofi Pasteur, le marché mondial annuel du traitement de l'acné dépasse les trois milliards de dollars.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

La production française au ralenti

La production française au ralenti

LE CABINET DE CONSEIL ROLAND BERGER POINTE DU DOIGT LE TRÈS FAIBLE POSITIONNEMENT DE LA FRANCE SUR LA PRODUCTION DE NOUVEAUX MÉDICAMENTS CHIMIQUES, AU DÉTRIMENT DE SES VOISINS EUROPÉENS. La nouvelle étude sur[…]

01/12/2013 | PanoramaMÉDICAMENTS
Alli n'est plus vendu en France

Alli n'est plus vendu en France

Retrait de la demande d'AMM de lixisénatide  aux États-Unis

Retrait de la demande d'AMM de lixisénatide aux États-Unis

L'Europe approuve le Remsima et l'Inflectra

L'Europe approuve le Remsima et l'Inflectra

Plus d'articles