Nous suivre Industrie Pharma

Un système programmable pour la désinfection des surfaces

La société Devea commercialise son nouvel appareil pour la désinfection des locaux à atmosphère contrôlée. Il permet de programmer et d'assurer une traçabilité accrue des procédures de désinfection.

« Nous sommes la seule société sur le marché proposant un appareil de désinfection basé sur la technologie du disque tournant et qui assure une brumisation sèche ». C'est en ces termes que Jean-Marc Evanno, président de la société Devea, présente son modèle Phileas 100. Il s'agit d'un système de désinfection des surfaces par voie aérienne (DSVA). Visant notamment le secteur pharmaceutique, l'appareil est conçu pour des applications de désinfection de salles, de zones à atmosphère contrôlée (ZAC), de laboratoires et de zones à risques.

Constituant une alternative aux systèmes de désinfection par effet Venturi ou par vapeur, le Phileas 100 s'appuie sur une technologie brevetée de nébulisation d'un produit désinfectant. « L'appareil s'appuie sur l'utilisation d'un disque tournant à haute vitesse jusqu'à 50 000 tours par minute. Le liquide désinfectant est conduit sous le disque via une pompe péristaltique. La force centrifuge générée par la rotation du disque crée alors une dépression qui plaque le liquide sous le disque avant d'être éjecté sous forme de gouttelettes », explique Jean-Marc Evanno. Avant d'ajouter : « L'un des principaux avantages de notre système est qu'il nébulise des gouttelettes au calibrage constant (entre 5 et 10 microns), ce qui permet de distribuer uniformément la quantité de désinfectant, contrairement aux systèmes de nébulisation à effet Venturi qui utilisent une buse et de l'air comprimé ».

Le Phileas 100 dispose de deux têtes de diffusion d'un débit de 1,5 litre par heure chacune. « Ces têtes peuvent fonctionner indépendamment l'une de l'autre pour traiter des espaces allant jusqu'à 500 m3 », indique Jean-Marc Evanno. Le système Phileas de Devea offre la possibilité d'employer deux sortes de liquides désinfectants : soit du peroxyde d'hydrogène à 6 % (02Safe), soit un mélange de peroxyde d'hydrogène à 5,2 % et d'acide peracétique à 0,08 % (ApaSafe). « L'emploi de ces deux types de désinfectants offre plusieurs avantages. D'une part, il n'y a pas d'effet corrosif au vu des concentrations employées. De plus, elle évite le dépôt de résidus, que l'on peut trouver par l'ajout de produits chimiques pour stabiliser certains désinfectants. Enfin, les produits désinfectants utilisés dans le Phileas 100 sont stables dans le temps, et peuvent être stockés durant trois ans sans risque de dégradation », développe le président de Devea. En outre, le Phileas 100 est équipé d'un programmateur intégré, offrant à l'utilisateur la possibilité de choisir la dose de désinfectant, la durée de diffusion et la date du traitement. L'appareil dispose également d'un port USB afin de pouvoir exporter les données de diffusion et ainsi assurer une traçabilité accrue. « Le souhait de Devea était également de proposer un système d'une conception simple, afin qu'il soit utilisable par tous les industriels sans qu'il y ait besoin de connaissances spécifiques », affirme Jean-Marc Evanno.

 

Une deuxième génération d'appareils prévue

 

À ce jour, le Phileas 100 connaît un vif succès aussi bien sur le territoire national qu'à l'international. « Les ventes de l'appareil se partagent équitablement entre la France et les autres pays du monde. Avant, la DSVA était une technologie employée essentiellement en France. Mais ces dernières années, il y a une internationalisation de la demande provenant de laboratoires pharmaceutiques et cosmétiques, en particulier en Asie, en Inde et en Australie, en raison de sa facilité d'emploi et de l'absence de danger pour l'utilisateur», explique Jean-Marc Evanno. Pour perpétuer le succès du Phileas, la société Devea envisage déjà de mettre au point une deuxième génération. « Cette future gamme comportera de nombreuses améliorations, en termes de performances, d'aéraulique et de traçabilité », indique le dirigeant. Concernant les performances, l'objectif est de travailler sur une meilleure qualité de brouillard et sur le débit afin de réduire le temps de traitement tout en gardant une haute qualité de désinfection des surfaces. En outre, Devea souhaite rendre la maintenance de l'appareil encore plus simple en travaillant sur la création de modules composant les appareils. « En ce qui concerne la traçabilité, nous réfléchissons à un export de données de diffusion via le réseau sans fil wifi, ce qui permettra de se passer de port USB », précise Jean-Marc Evanno.

CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES DU PHILEAS 100

Volume maximal : 500 m3 Débit de l'appareil : 3 l/h Granulométrie : 5 à 10 microns Alimentation secteur : 220 V Vitesse de rotation du plateau : 55 000 tr/min Contenance de l'appareil : 5 l Dimensions (L x l x h) : 70 x 34 x 80 cm Poids : 15 kg Matériau : Plastique Fonctionnalités : démarrage différé de l'appareil, paramétrage du temps de diffusion, suivi des volumes diffusés par les têtes, exportation du rapport de diffusion via port USB, etc.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

EnPro Industries acquiert le Français Aseptic Group

EnPro Industries acquiert le Français Aseptic Group

Le fournisseur américain de composants mécaniques pour compresseurs et moteurs EnPro Industries a annoncé, le 2 juillet, la reprise des actifs du Français Aseptic Group, expert dans les équipements de transfert[…]

Nouvel évaporateur à film tombant

Nouvel évaporateur à film tombant

Eau pharmaceutique : Les points clés d'un dérouging efficace

Eau pharmaceutique : Les points clés d'un dérouging efficace

Un tube spécial pour la vitamine D

Un tube spécial pour la vitamine D

Plus d'articles