Nous suivre Industrie Pharma

Un système de filtration pour la bioproduction

La rédaction
Un système de filtration pour la bioproduction

Le Fundabac, système de filtration de DrM.

© DrM

DrM présente un nouveau concept de filtration à usage unique, Fundabac, pour la phase upstream en bioproduction. Les éléments filtrants plats sont emballés les uns à côté des autres dans une enveloppe de sac en plastique multicouche afin de laisser de la place pour les dépôts solides d'une épaisseur maximale de 8 mm et pour maximiser la surface.

Les éléments filtrants sont construits en HDPE avec une taille de pores moyenne comprise entre 0,8 et 1 µm. Ces éléments sont flexibles et épousent la forme du sac lorsqu'une pression externe est appliquée. Ces éléments sont également lavables en retour via un réservoir de rinçage qui utilise un filtrat sous pression pour évacuer les solides déposés du filtre et les laisser se déposer au fond du sac filtrant. Une fois rempli, le sac peut être comprimé pour récupérer le volume de rétention, et le sac contenant les déchets solides peut être retiré et éliminé en toute sécurité.

Pour la collecte de cellules dans l'expression de protéines extracellulaires, le volume de l'enceinte de confinement sous les éléments filtrants peut être augmenté pour gérer des charges de cellules très élevées.

Dans le cadre de cette filtration, les cellules subissent une contrainte de cisaillement relativement réduite par rapport aux autres technologies de filtration, garantissant ainsi le maintien de leur intégrité et l'absence d'impuretés intracellulaires dans le produit. Une amélioration de la nouvelle conception du Fundabac consiste ici en une ouverture au bas pour le déchargement des boues. Cela prolonge considérablement la durée de vie du sac filtrant et augmente la capacité de filtration.

Une fois que les cellules ont été récoltées et lavées avec une solution tampon, les éléments filtrants peuvent être rincés à contre-courant pour transférer les cellules concentrées en aval à lyser. La perturbation des cellules libère les protéines souhaitées dans la solution tampon et le bouillon lysé est re-filtré pour éliminer les débris cellulaires, isolant le lysat contenant le produit souhaité à envoyer en aval à la purification.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Une buse à plasma rotative

Une buse à plasma rotative

Plasmatreat présente la nouvelle buse rotative plasma Openair-Plasma RD1004, conçue spécifiquement pour générer un plasma froid à pression atmosphérique, et permettre un nettoyage ultrafin et une[…]

Un équipement pour faciliter le lavage des mains

Un équipement pour faciliter le lavage des mains

Une capsule pour l'envoi de thérapies cellulaires

Une capsule pour l'envoi de thérapies cellulaires

Des micro-ordinateurs pensés pour les lignes de production

Des micro-ordinateurs pensés pour les lignes de production

Plus d'articles