Nous suivre Industrie Pharma

Un site web pour signaler les effets indésirables

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

Le ministère de la Santé a lancé le 13 mars un site web, www.signalement-sante.gouv.fr, où particuliers et professionnels peuvent signaler les effets indésirables liés à la prise de médicaments, à des dispositifs médicaux, à des actes de soins, à des produits de tatouage, d'hygiène ou d'entretien, à des cosmétiques et même à des compléments alimentaires. Prévu par la loi santé et conçu en collaboration avec des usagers, des professionnels de santé et les autorités sanitaires, ce portail vise à « faciliter l'accès aux différents dispositifs de signalement existants », indique le ministère. « L'exigence de transparence est une condition essentielle pour que chaque Français ait confiance dans notre système de santé », a déclaré la ministre Marisol Touraine. « Avec le portail signalement-sante. gouv.fr chacun est encouragé, qu'il soit professionnel ou usager, à signaler aux autorités sanitaires les événements indésirables (non signalés dans la notice, ndlr). En facilitant ces déclarations en ligne, ce portail contribue à l'amélioration de la qualité et de la sécurité du système de santé français ». Si un dispositif semblable était déjà en place pour les médicaments, il n'existait pas encore une telle plateforme pour signaler les effets sanitaires indésirables des produits de la vie courante, des produits de tatouage, des cosmétiques et des compléments alimentaires. Les produits ou substances ayant un effet psychoactif sont également inclus dans le portail. Effectué en quelques clics, le signalement est ensuite transmis aux experts compétents, au sein d'une agence régionale de santé, de l'agence nationale de sécurité du médicament ou de centres régionaux d'expertise. Avec différentes actions possibles par la suite : lancement d'une enquête, inspection, recommandation de bonnes pratiques, restriction d'usage, modification d'un produit et même retrait du marché.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les médicaments contre Alzheimer ne seront plus remboursés

Les médicaments contre Alzheimer ne seront plus remboursés

C'est officiel. À compter du 1er août 2018, l'achat des médicaments contre la maladie d'Alzheimer ne fera plus l'objet d'un remboursement par l'Assurance-Maladie. Cette mesure fait suite à la[…]

11/06/2018 | PanoramaPanorama
Désaccord entre l'Afipa et l'ANSM

Désaccord entre l'Afipa et l'ANSM

Lancement d'un site d'informations grand public sur la recherche clinique

Lancement d'un site d'informations grand public sur la recherche clinique

Les médicaments et les cosmétiques dans le viseur des associations

Les médicaments et les cosmétiques dans le viseur des associations

Plus d'articles