Nous suivre Industrie Pharma

Un plan pour parer aux ruptures de stock de médicaments

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Les alertes estivales de la Société française d'anesthésie et de réanimation sur plusieurs ruptures de stock n'auront pas été vaines. Le ministère de la Santé prépare un plan d'actions et a mandaté pour sa mise en œuvre la Direction générale de la santé (DGS) et l'Afssaps. Le plan envisagé s'articule en cinq points. D'abord le renforcement des contrôles des différents acteurs de la chaîne d'approvisionnement en France, avec un rappel de leurs obligations de santé publique. Les classes thérapeutiques dites sensibles, c'est-à-dire « présentant un intérêt majeur et à risque de rupture », seront listées tandis que sera mis en place un suivi national des approvisionnements. Le plan visera par ailleurs à contraindre les laboratoires à instaurer un plan de gestion des pénuries, à mettre en place un circuit d'information plus rapide notamment pour faciliter les alertes issues des professionnels de santé, et à anticiper les arrêts de commercialisation pour instaurer des périodes transitoires suffisantes avant des solutions alternatives. Le ministère réunira à nouveau tous les acteurs de la chaîne d'approvisionnement en octobre pour faire le point.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Le représentant des entreprises du médicament évalue les investissements réalisés dans l'industrie pharmaceutique en 2020 à plus de 9 Mrds € dont 2 Mrds € dédiés à[…]

07/07/2021 | Politique de santéPanorama
Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Plus d'articles