Nous suivre Industrie Pharma

Un partenariat entre Roche et Bristol-Myers Squibb

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Roche et Merck collaborent dans le diagnostic oncologique

Roche va également collaborer avec l'Américain Merck &Co dans le secteur de l'oncologie. A travers ce partenariat, la division Roche Diagnostics fournira des tests diagnostics qui seront utilisés au sein des différents programmes clinique en oncologie conduits par Merck.

Roche et Bristol-Myers Squibb (BMS) se lancent dans l'étude de phase I/II d'un traitement combiné pour les patients souffrant d'un cancer de la peau à un stade avancé. Le traitement repose sur l'association de deux molécules pharmaceutiques : le vémurafénib, codéveloppé par Roche et Plexxikon, et l'ipilimumab de BMS. Le vémurafénib est une molécule expérimentale, prise par voie orale, permettant d'inhiber sélectivement une forme mutée de la protéine BRAF, promotrice de cancer. L'ipilimumab est, quant à lui, un anticorps monoclonal recombinant qui permet l'augmentation et la prolifération des lymphocytes T, facilitant ainsi les réponses immunitaires anti-tumorales. Ce dernier a été autorisé par la Food and Drug Administration (FDA) en mars. A travers cet accord, les deux sociétés évalueront et détermineront l'innocuité et l'efficacité de ce traitement combiné pour le mélanome métastatique à gène BRAF muté. Si les résultats sont positifs, les groupes pourront éventuellement se lancer dans le développement clinique du traitement. Le laboratoire suisse mène par ailleurs d'autres programmes de développement pour le vémurafénib. Il conduit notamment un essai sur la combinaison du vémurafénib avec GDC-0973, une molécule expérimentale de Roche qui inhibe la protéine MEK, impliquée dans la croissance et la survie des cellules. Le vémurafénib pourrait aussi être utilisé pour d'autres types de cancers. Roche a en effet initié une étude de phase II sur l'administration de cette molécule pour des tumeurs de la thyroïde.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles