Nous suivre Industrie Pharma

Un nouvel équipement qui s'impose progressivement

NICOLAS VIUDEZ

Hosokawa Micron B.V. met en avant sa nouvelle technologie de lyophilisation active, qui combine agitation et séchage. Un procédé qui affiche de nombreux avantages par rapport aux techniques traditionnelles, mais qui pâtit pour l'heure du manque d'investissements sur le marché français.

Pousser les industriels à reconsidérer leurs méthodes de séchage traditionnelles par lyophilisateurs à plateaux, telle est l'ambition de la technologie proposée par Hosokawa Micron B.V. La technologie de lyophilisation active de la société hollandaise intègre l'utilisation d'un sécheur avec un système d'agitation et une double enveloppe ainsi qu'un filtre collecteur. Le produit est congelé rapidement à l'intérieur de la cuve. L'énergie nécessaire pour la sublimation est appliquée à travers la double enveloppe et distribuée à travers le produit par l'agitateur qui déplace le produit séché, sous forme d'une fine poudre libre, jusqu'au filtre. Pour quelles applications ? Le système de lyophilisation active est capable de sécher des solutions, des dispersions, des pâtes et des solides humides. « Avec cet équipement, le produit final sera de meilleure qualité avec des poudres beaucoup plus fines et des cycles de séchage plus rapides. Les technologies traditionnelles ont tendance à sursécher pour atteindre le coeur du produit, ce qui entraîne souvent la formation de croûte à la surface des poudres », argumente Alain Denis, responsable commercial pour Hosokawa Micron B.V France. « On fait également l'économie d'un équipement supplémentaire, puisqu'il n'y a plus besoin de broyeur avec notre technique. Cela représente un effort à l'achat qui est rentable à long terme », précise le représentant d'Hosokawa. Pour l'heure, l'équipement connaît des débuts difficiles sur le marché hexagonal. « Cet équipement a été vendu dans le monde, sur le marché asiatique notamment, mais nous n'avons pas encore enregistré de commandes en France », indique Alain Denis. Il met en avant des investissements moroses sur le marché de l'industrie pharmaceutique : « Les industriels freinent leurs investissements sur les équipements importants, c'est le premier point de blocage, davantage que la nouveauté technologique ». Le représentant d'Hosokawa se veut cependant confiant sur l'avenir de la lyophilisation active : « nous sommes très optimistes sur cette technologie qui est là pour le long terme, l'équipement est fabriqué dans notre usine des Pays-Bas qui offre également une plateforme de tests ». Hosokawa Micron B.V. propose ainsi la possibilité d'essayer avant d'acheter, grâce à des tests et à des installations de fabrication à façon pour les essais de produits initiaux, le développement de produits et les essais clients.

 

Un système de lyophilisation confiné

 

Gerard Geurtsen, Ingénieur d'Application Sénior chez Hosokawa Micron B.V., détaille ce dernier point : « Notre centre d'essais comprend des unités de 1, 5, 60 et 800 litres disponibles pour les essais clients et démontrer le potentiel d'extrapolation ».

Gerard Geurtsen met également en avant le niveau de confinement de ce procédé de lyophilisation : « Chaque étape de production est réalisée dans une seule chambre fermée stérile. Il n'y a aucune poussière pour compromettre la sécurité de l'opérateur. Rien ne peut entrer dans ce système étanche pour contaminer le produit à l'intérieur. Le produit humide est transféré à partir de la cuve du réacteur, afin qu'aucun risque de contamination associé à une manutention manuelle ne soit introduit et qu'une opération aseptique soit garantie. ». Il poursuit sur le fonctionnement du lyophilisateur, une fois le produit prêt à être déchargé : « À la fin du cycle, le vide est cassé, la poudre sèche est déchargée directement dans un récipient qui a été stérilisé avec les composants internes du système avant que le produit ne soit introduit. Il n'y a besoin d'aucun équipement de confinement supplémentaire pour protéger les opérateurs ou le produit pour cette étape de conditionnement. »

Autre avantage mis en avant par son concepteur, l'économie de main-d'oeuvre. Le système entièrement intégré permet un traitement aseptique. Le nettoyage de l'installation est annoncé comme simple et efficace, puisqu'il n'est pas nécessaire que des opérateurs munis de combinaisons interviennent pour cette opération. Les buses de pulvérisation dans la chambre de séchage commencent le processus de nettoyage et de stérilisation à la fin du lot. La stérilisation en place (SIP) est obtenue par la vapeur sous pression ou le peroxyde d'hydrogène vaporisé. Les temps de séchage rapide en raison du taux élevé de transfert de chaleur, de la simplicité du remplissage et de la vidange ainsi que de la rapidité de nettoyage du système permettent de réaliser des débits de volume avec ce système « opérateur unique ». Le processus de séchage par lyophilisation active est souvent plus rapide et toujours moins exigeant en main-d'oeuvre que le processus traditionnel avec les lyophilisateurs à plateaux ; produisant des poudres à écoulement libre sans agglomérats en une seule étape. Par conséquent, les temps de traitement sont plus courts et plus simples.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Un appareil doseur pour l'échelle du laboratoire

Un appareil doseur pour l'échelle du laboratoire

Avec le nouveau GKF 60, Syntegon Technology propose une solution pour le remplissage de gélules à l'échelle du laboratoire pour conduire les nouveaux médicaments vers l'approbation réglementaire[…]

Une solution pour la cybersécurité

Une solution pour la cybersécurité

Une solution pour faire converger IT et OT

Une solution pour faire converger IT et OT

Des groupes de surpression pour le pompage d'eau

Des groupes de surpression pour le pompage d'eau

Plus d'articles