Nous suivre Industrie Pharma

Un module de remplissage aseptique à balcon

À Monteriggioni, Dinhill On

Marchesini commercialise un nouveau système de remplissage aseptique Stery LC. Sa conception en balcon facilite les opérations de nettoyage et de stérilisation ainsi que son intégration au sein du système de ventilation.

À l'occasion de son événement Aseptic Live Show organisé sur le site de Monteriggioni en Italie, la société Corima, filiale du groupe Marchesini spécialisée dans les systèmes de remplissage aseptique, a présenté plusieurs lignes de conditionnement aseptique entièrement isolées et automatisées. « Devant la recrudescence de l'emploi de produits hautement toxiques et le besoin croissant du niveau de stérilité, il est nécessaire de fournir des lignes de production entièrement isolées afin de protéger les opérateurs et d'éviter les contaminations », indique Claudio Bechini, directeur marketing et commercial de Corima. Les lignes présentées se composent de l'association de différents modules indépendants, ayant chacun une fonction donnée. L'élément principal des lignes de production de Corima réside dans son système innovant de remplissage et de bouchage Stery LC. « Le Stery LC est conçu selon une architecture de balcon. Cela a notamment pour avantage de faciliter le nettoyage des équipements et l'intégration au système de ventilation », explique Claudio Bechini. Sa conception spéciale lui permet également une installation murale. Cela limite la présence de composants mécaniques en mouvement au sein de la zone critique, offrant la possibilité d'utiliser des agents stérilisants, de fluide de lavage ou d'isotechnie dans le compartiment. Ce design spécifique fournit une bonne exposition au flux laminaire vertical, et donc un profil adapté d'opérations employant des liquides de lavage et de décontamination. La procédure de désinfection de l'équipement s'effectue en quatre principales étapes.

Dans un premier temps, l'étape de pré-conditionnement consiste à régler la température et l'humidité du compartiment à 30 °C et moins de 10 % d'humidité. Ensuite vient l'étape où du peroxyde d'hydrogène (H2O2) est pulvérisé dans tout le compartiment, dans le but d'inactiver les agents transmissibles non conventionnels. « L'humidité de l'air fait office de vecteur de transport pour le peroxyde d'hydrogène », indique Claudio Bechini. La phase de décontamination permet d'atteindre les limites recommandées de contamination microbiologique. La dernière étape consiste à aérer le compartiment par effet piston, et ne laisser qu'une concentration résiduelle inférieure à 1 ppm d'H2O2.

La conception spéciale du Stery LC permet la réalisation de barrières d'accès restreint (RABS) ou d'isolateurs. Atteignant une cadence maximale de 400 pièces par minute, il est équipé de huit pompes (volumétriques ou péristaltiques) pour l'opération de remplissage de flacons d'un volume compris entre 2 et 100 ml. Il s'appuie également sur un système de filtres de type « Bag-in/bag-out », facilitant le changement de filtres usagés. Le Stery LC est accompagné d'une série d'équipements auxiliaires modulaires en ligne.

 

Une ligne complète de conditionnement

 

Avant d'arriver à l'étape de remplissage, les flacons ou ampoules sont pris en charge par une machine de nettoyage rotatif (gamme WR), afin de laver les faces internes en contact avec le produit. Le modèle WR est capable de charger automatiquement des flacons d'un volume maximal de 250 ml ainsi que des ampoules de 1 à 20 ml. Il est équipé de 8 stations de nettoyage, lui permettant d'atteindre une cadence allant jusqu'à 400 unités par minute.

Pour le nettoyage externe des systèmes de conditionnement en fin de procédé, Corima propose son modèle WRE 24. Disposant de quatre stations de lavage, il intègre un tapis roulant en plastique pour le convoyage . Autre module disponible : un tunnel de dépyrogénéisation à flux laminaire (modèle Depyr 601) pour les opérations de stérilisation par chaleur sèche. « La machine est dotée de trois compartiments, qui vont permettre d'assurer la protection, la dépyrogénéisation et le refroidissement des systèmes de conditionnement », précise Claudio Bechini.

Pour l'étape d'encapsulation des flacons, la société Corima propose son modèle Capsy. Construit également en architecture de balcon, il est doté d'un système d'encapsulation limitant le frottement et la production de poussière au niveau de l'ouverture du flacon. Enfin, Corima commercialise son modèle Cody pour le marquage des médicaments conditionnés. Il permet l'impression d'une matrice 2D ou d'un code alphanumérique par un système UV, laser ou même à jet d'encre.

La société Corima propose un large choix de modules pour le conditionnement pharmaceutique, combinant technologie de pointe et praticité d'utilisation. « Les technologies innovantes que nous commercialisons permettent non seulement d'accroître notre visibilité auprès des industriels, mais aussi de leur proposer une flexibilité accrue, pour s'adapter au moindre de leurs besoins », conclut Maurizio Marchesini, président du groupe éponyme.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Des micro-ordinateurs pensés pour les lignes de production

Des micro-ordinateurs pensés pour les lignes de production

2iPS, société spécialisée dans la fourniture de matériels informatiques industriels, lance la technologie des micro-ordinateurs Raspberry. Compacte et légère, la nanocarte Raspberry Pi 3B+[…]

05/05/2020 | Logiciels
Des solutions tout-en-un de suivi des performances

Des solutions tout-en-un de suivi des performances

Une solution pour faciliter l’intralogistique

Une solution pour faciliter l’intralogistique

Une solution pour suivre la décontamination au H2O2

Une solution pour suivre la décontamination au H2O2

Plus d'articles