Nous suivre Industrie Pharma

Un essai relancé dans l'arthrite rhumatoïde

La société américaine Targeted Genetics a reçu le feu vert de la FDA pour la reprise de son essai clinique de phase I/II d'une thérapie génique de l'arthrite rhumatoïde. La construction génétique, le tgAAC94, code pour un récepteur soluble anti-TNF alpha. Débuté en octobre 2005, l'essai avait été brutalement interrompu par le décès d'une patiente, trois semaines après avoir reçu la thérapie génique. L'étude des données d'innocuité a montré qu'il n'y a pas de lien entre son décès et le traitement évalué. Les dossiers des 127 participants à l'étude ont également été épluchés par la FDA, avec un examen détaillé du risque d'effets secondaires sérieux. Le décès de cette jeune femme serait dû à une infection fongique (histoplamose) disséminée. Les analyses moléculaires montrent qu'il n'y a pas eu d'amplification du vecteur viral. Seules quelques traces de la construction ont été retrouvées en dehors du tissu cible (articulations du genou, du poignet ou de la hanche entre autres). Et la quantité de protéine antagoniste du TNF-alpha était équivalente à celle détectée avec les traitements anti-TNF alpha homologués. La jeune femme était déjà traitée avec l'adalimumab, le méthotrexate et la prédnisone. Ces immunosuppresseurs sont connus pour leurs risques accrus d'histoplasmose. Targeted Genetics a néanmoins quelque peu révisé la méthodologie de son essai en incluant non seulement les données des études d'innocuité, les suggestions de la FDA et en prenant le soin de bien informer les participants à l'essai des risques d'effets secondaires sérieux. Environ
35 patients ont déjà reçu la deuxième injection. Ils seront suivis pendant 30 semaines. Les dirigeants de la société espèrent achever cette phase de l'essai dans le courant du deuxième semestre 2008. La phase II à proprement parler devrait débuter dans la foulée. Il s'agira alors d'évaluer l'efficacité, la durée de réponse du traitement chez des patients qui ne répondent pas aux protéines thérapeutiques systémiques.
Le tgAAC94 a été développé comme supplément au traitement anti-TNF alpha systémique chez les patients non répondeurs. La construction comprend
le vecteur (AAV issu de la plateforme adénovirus associé) avec la séquence du récepteur soluble de l'anti-TNF alpha.n N.T.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Les deux agences vont mettre en commun des activités scientifiques au sein d'un nouveau bâtiment. Emménagement prévu en 2024. Deux agences sanitaires vont, en partie, cohabiter sous un même toit. Le[…]

26/02/2021 | Santé publiqueANSM
Innovation : La pharma de demain est déjà là

Dossier

Innovation : La pharma de demain est déjà là

Fabrication : EverZom veut faciliter la production d’exosomes

Fabrication : EverZom veut faciliter la production d’exosomes

France Biotech prend le pouls des transferts de technologie

France Biotech prend le pouls des transferts de technologie