Nous suivre Industrie Pharma

Un équipement qui associe granulation et séchage

NICOLAS VIUDEZ
Un équipement qui associe granulation et séchage

Le TwinPro de Glatt est un équipement deux en un.

© Glatt

Le TwinPro du fabricant allemand Glatt regroupe la granulation à haut cisaillement et le séchage en un seul équipement. Une double spécificité qui entraîne des gains de temps et de rendement sur la ligne de production et lui avait valu une récompense à l'Achema.

Dans les allées du dernier Achema, le TwinPro de Glatt n'est pas passé inaperçu. Si l'équipement tout inox brille de mille feux et en impose par sa taille, ses propriétés lui ont également valu d'être récompensé lors du salon.

Le Twinpro associe deux procédés indispensables sur la ligne de production de formes solides : granulation à haut cisaillement et séchage en lit d'air fluidisé. La granulation humide traditionnelle à haut cisaillement est un procédé qui peut produire presque n'importe quelle forme de comprimé et convient à tout ingrédient actif. Elle améliore la fluidité et la compressibilité du mélange de poudre. Une ligne de granulation traditionnelle se constitue d'une granulation humide, d'un calibrage humide, d'un séchage en lit fluidisé, d'une lubrification, et enfin, d'une compression finale.

Jusqu'à présent, trois machines différentes étaient nécessaires pour ce procédé. Elles nécessitent beaucoup d'espace dans la zone de production et sont souvent installées dans deux salles distinctes. La technologie de Glatt combine le mélange et la granulation à haut cisaillement avec le calibrage et le séchage. Sur une plaque mobile au bas de l'équipement sont associés un agitateur, un tamis et une buse de pulvérisation. Des buses top et tangentielles sont disponibles pour la pulvérisation du liant. La cuve produit est basée sur la géométrie des granulateurs à haut cisaillement de la série VG. C'est également là que se trouve la pale de mélange. De plus, l'émotteur double est utilisé pour le calibrage, éliminant ainsi le besoin de calibration humide entre la granulation et le séchage.

Pour le séchage, la plaque inférieure est abaissée, l'air de séchage est alors dirigé vers le produit. Le produit est donc séché directement après la granulation, ce qui entraîne un gain de temps considérable. « Cette fusion des procédés permet de supprimer le tamisage humide et le transfert de produit. Cela élimine toute une étape du procédé », explique Christian Knopf, chef de projet pour les nouvelles technologies et la conception de machines chez Glatt.

Une productivité accrue de l'équipement

En réduisant le nombre de machines nécessaires de trois à une seule, le temps de production a été réduit d'environ 20 % par rapport à une ligne de granulation traditionnelle. De plus, les frais d'installation et de construction sont également réduits. « Cette technologie totalement nouvelle peut remplacer une ligne de granulation traditionnelle », poursuit Christian Knopf.

Le nouveau procédé a été rendu possible grâce à plusieurs astuces de conception : le nouveau moteur Q Drive offre un couple élevé sur toute la plage de vitesses et sa taille réduite ne gêne pas l'air de séchage venant d'en bas. De plus, l'émotteur double, en combinaison avec l'agitateur à pales en Z, élimine complètement le besoin de calibrage humide. Les deux émotteurs à rotation opposée créent ainsi des granulés uniformes. « Le fait de disposer de deux émotteurs dans une seule machine augmente le rendement et garantit une qualité de produit reproductible », souligne Christian Knopf.

La possibilité de transférer d'anciens procédés utilisés est fondamentale pour les industriels. Selon Christian Knopf, « Les changements de géométrie peuvent avoir des résultats différents. Par conséquent, un objectif du développement consistait à conserver des tailles de lot et des géométries de cuves produits éprouvées, des vitesses d'agitation, des débits de pulvérisation et des systèmes de pulvérisation identiques. Cela permet de transférer des procédés à partir de n'importe quelle technologie existante. »

Comme avec le granulateur à haut cisaillement de la série VG, le granulé humide est produit à l'aide d'une buse associée à un agitateur, appelé agitateur à pale en Z. Quand la granulation est terminée, la plaque inférieure est abaissée et deux espaces annulaires s'ouvrent, permettant à l'air de séchage de passer dans l'appareil.

Axel Friese, responsable du marketing chez Glatt, explique : « L'interaction entre les espaces annulaires extérieurs et centraux permet de laisser entrer la même quantité d'air qu'un équipement de séchage à lit fluidisé classique, équipé d'un tamis à mailles fines ». Le temps de séchage correspond ainsi au temps de séchage pour un procédé classique en lit d'air fluidisé. En outre, un joint empêche tout produit de tomber dans les fentes annulaires.

Un autre avantage est l'étanchéité qui permet le confinement total jusqu'à un niveau OEB 6. Le nettoyage étant facilité, moins de surfaces entrent en contact avec le produit. Le système peut également inclure un nettoyage entièrement automatique et validable

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Des solutions innovantes pour le transfert et le mélange

Des solutions innovantes pour le transfert et le mélange

Le spécialiste des équipements pour les poudres, Gericke, propose un nouveau mélangeur de fûts et une écluse rotative, totalement démontables en place. Deux équipements placés sous le signe[…]

Un équipement pour vérifier l'étanchéité des flacons lyophilisés

Un équipement pour vérifier l'étanchéité des flacons lyophilisés

Un système pour les phases de développement

Un système pour les phases de développement

Vega élargit sa gamme de capteurs

Vega élargit sa gamme de capteurs

Plus d'articles