Nous suivre Industrie Pharma

Un bilan positif, mais des perspectives incertaines pour bioMérieux

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Un bilan positif, mais des perspectives incertaines pour bioMérieux

© JP Mesguen

Le spécialiste français du diagnostic in vitro affiche une croissance organique de 7,2 % en 2019. Un résultat qu'il devrait avoir du mal à maintenir pour l'année 2020, alors que l'impact du coronavirus sur le marché asiatique se fait déjà sentir.

« En 2019, la croissance a été portée par la biologie moléculaire, la microbiologie et la région Asie-Pacifique », résume Alexandre Mérieux, p-dg du groupe bioMérieux. Le laboratoire français signe une performance solide en 2019 avec une croissance organique en progression de 7,2 %. Son chiffre d’affaires atteint ainsi 2,675 Mrds d’euros, en hausse de 10,5 %. Dans le détail, le segment biologie moléculaire est porté par les réactifs Biofire Filmarray, avec des ventes en progression de 20 %, à 605 millions d'euros. Biomérieux compte capitaliser sur ce produit en élargissant les pathologies ciblées.

Dans le domaine des applications industrielles (dans l’industrie pharmaceutique et agroalimentaire), la croissance est un cran en dessous des performances globales et des attentes, en progression de 5 %. Le chiffre d'affaires de ce segment représente 467 M€, soit 17 % des ventes du groupe. Si bioMérieux progresse partout dans le monde, le marché Asie-Pacifique a été particulièrement porteur, avec des ventes en hausse de plus de 12 %, à 514 M€. Une région dont les performances pourraient beaucoup pâtir de l’épidémie de coronavirus, alors que la Chine représente 10 % du chiffre d'affaires du groupe.

Des perspectives 2020 troublées par le Covid-19

Pour l’année en cours, bioMérieux table ainsi sur une croissance comprise entre 5 et 7%, donc plus faible que celle de 2019. Son activité est soutenue par une épidémie de grippe « traditionnelle » plus forte que l’an dernier, mais les incertitudes liées au coronavirus perturbent les prévisions.

Avec des consultations en diminution dans les hôpitaux, une force de vente plus difficile à déployer et des interrogations autour de la logistique et de l’approvisionnement, le groupe suivra de près l’évolution de la situation en Asie afin de mieux en cerner l’impact sur ses résultats. Le groupe bioMérieux développe par ailleurs deux tests de diagnostic dédiés au Covid-19, qui devraient être prêts pour le deuxième trimestre 2020, en attente des approbations réglementaires.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : CureVac entre en phase II

Covid-19 : CureVac entre en phase II

Les résultats sont attendus fin 2020.   Le candidat-vaccin contre le SARS-Cov-2 de la biotech allemande franchit une nouvelle étape clinique. CureVac a en effet annoncé avoir lancé la phase II de son vaccin[…]

30/09/2020 | Essais cliniquesActus Labo
Collaboration clinique entre Celyad et MSD

Collaboration clinique entre Celyad et MSD

Covid-19 : La biotech montpelliéraine MedinCell avance sur son évaluation de l’ivermectine en traitement préventif

Covid-19 : La biotech montpelliéraine MedinCell avance sur son évaluation de l’ivermectine en traitement préventif

NASH : Genfit va commercialiser son test avec LabCorp

NASH : Genfit va commercialiser son test avec LabCorp

Plus d'articles