Nous suivre Industrie Pharma

Résultats

Un bilan financier au beau fixe pour Boehringer Ingelheim

A Ingelheim, Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
Un bilan financier au beau fixe  pour Boehringer Ingelheim

Les activités de Boehringer en % du CA 2011

© Source : Boehringer Ingelheim

Les dirigeants du groupe familial allemand avaient de quoi sourire lors de la présentation des résultats annuels. Le laboratoire Boehringer Ingelheim a en effet publié un bilan financier 2011 nettement plus satisfaisant que celui de l'année précédente, qui était en léger retrait (CPH n°546). L'année dernière, le résultat opérationnel a progressé de 19,8 %, à 2,27 milliards d'euros. De même, le résultat net après impôts a explosé à 1,4 Mrd € (+ 66 %). Les ventes se sont, elles, élevées à 13,17 Mrds € en 2011, en croissance de 4,6 %. Sans surprise, les marchés émergents ont propulsé le chiffre d'affaires du groupe. En tête, la Russie, qui progresse de 35,1 %, suivie de la Chine (+ 30,2 %), de l'Amérique du Sud (+ 25,5 %) et de la zone MENA (Moyen-Orient, Afrique du Nord), en hausse de 19,1 %. La majorité du chiffre d'affaires a été réalisée aux Amériques (6,09 Mrds €, + 6,3 %). 30 % des ventes sont générées en Europe, un marché qui fait figure d'exception puisqu'il décline légèrement de 1,3 %. Un effet « attribuable à un renforcement de la régulation politique », selon le groupe. La zone Afrique, Asie et Australie enregistre un chiffre d'affaires de 3,05 Mrds € (+9,9 %).

Concernant les activités du groupe, les médicaments de prescription restent le pilier principal avec 77 % du chiffre d'affaires (10,1 Mrds €) et progressent de 4,1 %. Le Spiriva (tiotropium), médicament contre la bronchite du fumeur, arrive à la première position des ventes de produits, en générant 3,15 Mrds € de ventes. Il est suivi par le Micardis (telmisartan), utilisé pour réduire le risque d'infarctus du myocarde et l'antiasthmatique Combivent (ipratropium, salbutamol). L'anti-thrombotique Pradaxa (dabigatran étexilate), qui a notamment été autorisé fin 2010 aux États-Unis et au Canada et début 2011 en Europe, a fait une belle percée en arrivant en 4e position avec 629 M€ de ventes. Il compense en partie l'impact de la perte de brevet du Sifrol (bromure d'ipratropium, salbutamol) dont les ventes se sont effondrées à 471 M€ (-29,5 %). Les produits sans ordonnance ont, eux, progressé de 5,6 % (1,4 Mrd €). Cette activité a bénéficié d'une croissance dynamique (+ 16,7 %) dans les pays émergents. La troisième division de Boehringer Ingelheim, dédiée à la santé animale, a enregistré un chiffre d'affaires de 976 M€ (+ 6 %). Le groupe occupe actuellement la 6e place sur ce secteur, avec 6,1 % de parts de marché. Les principaux moteurs de croissance sont les vaccins porcins, notamment l'Ingelvac Circoflex, qui, avec 257 M€ de ventes, représente le vaccin le plus vendu au niveau mondial dans le secteur vétérinaire, d'après le groupe. Enfin, le chiffre d'affaires de l'activité de production à façon s'élève à 697 M€ (+ 4,6 %). Les produits biopharmaceutiques représentent 74 % de cette activité. Pour 2012, Andreas Barner, président du Conseil d'administration, table sur une croissance des ventes à deux chiffres, sans détailler de façon plus précise les perspectives de résultats. Il place également de grands espoirs sur les produits en phase II et III de développement clinique de son pipeline, qui englobent diverses aires thérapeutiques comme le diabète de type 2, les anticoagulants, l'oncologie, l'hépatite C et les maladies respiratoires.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles