Nous suivre Industrie Pharma

Un appel à projets franco-québécois

A.F.

L'accord signé en juin entre les pôles de compétitivité français Alsace BioValley et Lyonbiopôle et le Consortium québécois sur la découverte du médicament (CQDM) avance bon train. Les partenaires ont lancé un appel à projets conjoint en septembre, qui a été suivi en novembre par des rencontres partenariales à Lyon (Rhône). Dans ce cadre, une quinzaine d'idées de projets collaboratifs franco-québécois ont été présentées. Ceux-ci portent sur le développement de nouvelles technologies ou de procédés permettant de faciliter la découverte de nouveaux médicaments. « Les sujets abordés ont été très différents : l'hépatite C, le sepsis, le développement d'outils de criblage, la culture tissulaire, etc. », précise Agnès Legol, directrice des relations internationales d'Alsace BioValley. Les dossiers pourront être déposés jusqu'au 13 février 2013. Un jury externe sélectionnera ensuite un projet. « Une attention particulière sera portée à la capacité à produire des résultats applicables, après la période de financement, ayant un impact immédiat pour la recherche biopharmaceutique mais aussi pour la création de nouvelles activités économiques sur les trois territoires des partenaires », précisent les trois organisateurs. L'appel à projets est doté d'une enveloppe d'un million d'euro qui sera alloué au lauréat au printemps 2013 pour une durée de trois ans.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles