Nous suivre Industrie Pharma

UCB cède sa division à Advent et Avista

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,

La société belge se désengage de sa division Kremers, spécialisée dans les génériques. Elle va rejoindre l'escarcelle des deux fonds Advent et Avista.

Le Belge UCB tourne le dos aux génériques. Il va vendre Kremers Urban Pharmaceuticals, sa division américaine dédiée aux génériques, aux sociétés de gestion de fonds spécialisés dans la santé Advent International et Avista Capital Partners. Cette transaction va lui permettre d'obtenir la rondelette somme de 1,52 milliard de dollars (1,22 Mrd €) lorsque l'opération sera finalisée. Elle devrait être clôturée au premier trimestre 2015, restant sujette aux conditions de finalisation usuelles. Via les fonds issus de ce désinvestissement, le laboratoire belge prévoit de réduire sa dette, de renforcer son pipeline et d'effectuer des investissements stratégiques.

« Cette transaction permettra à UCB de se concentrer davantage encore sur son coeur d'activités : la neurologie et l'immunologie », a expliqué Roch Doliveux, le p-dg d'UCB. Dans cette aire thérapeutique, les produits phares d'UCB sont le Cimzia (certolizumab pegol) pour le traitement de la spondyloarthrite axiale, l'antiépileptique Vimpat (lacosamide) et le médicament contre le déficit en dopamine Neupro (rotigotine). Ces trois médicaments ont dégagé des ventes combinées d'1,187 Mrd € en 2013. Le reste du chiffre d'affaires d'UCB, qui s'est élevé à 3,049 Mrds € l'an dernier, a été généré par l'activité dédiée aux produits matures, qui comprend la division Kremers.

« Le moment est venu de nous focaliser entièrement sur le coeur de métier d'UCB et de permettre à Kremers Urban de s'ouvrir à de nouvelles possibilités d'évolution, grâce à deux organisations robustes, aptes à soutenir sa croissance », a indiqué Detlef Thielgen, directeur financier d'UCB. En 2013, Kremers a généré des ventes d'environ 254 M€. D'un effectif de 600 salariés, la division exploite un site de production situé à Seymour, dans l'Indiana (États-Unis). Elle fabrique et commercialise une vingtaine de produits dans différentes aires thérapeutiques : gastro-intestinal, cardio-vasculaire, système nerveux central, respiratoire, etc. Ses principaux médicaments sont l'oméprazole (qui réduit la sécrétion acide dans l'estomac), le traitement contre le trouble du déficit de l'attention méthylphénidate et l'oxybutine, indiqué dans l'incontinence urinaire. Kremers possède aussi un pipeline séduisant, avec 30 nouveaux produits potentiels. En tenant compte de la cession de cette division, UCB table désormais sur un chiffre d'affaires 2014 compris entre 3,15 et 3,25 Mrds €, un Ebitda récurrent entre 590 et 620 M€ et un résultat de base par action de 1,40-1,55 €.

Pour Arysta et Advent, cette acquisition leur permettra d'étoffer leur portefeuille de sociétés pharmaceutiques. Au cours des 25 dernières années, Advent a investi dans plus de 30 groupes de santé. Cette opération représentera son quatrième investissement dans une société pharmaceutique ces trois dernières années, après la reprise du laboratoire colombien Biotoscana, de l'Argentin Laboratorio LKM et du Brésilien United Medical. De son côté, Avista a déjà investi dans 24 sociétés pharmaceutiques dont Acino Pharma, Fougera Pharmaceuticals, Lantheus Medical Imaging, Nycomed ou encore Vertical/Trigen.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

Publi-Rédactionnel

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

La nouvelle version de l'isolateur VarioSys (PSI-L 2.0) à de quoi séduire : catalyseurs intégrés, cartouches filtrantes (FiPa) à haute efficacité et système SKANFOG breveté. La[…]

08/07/2020 |
Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Plus d'articles