Nous suivre Industrie Pharma

Trois axes pour améliorer la performance des installations d'eau

Sylvie Latieule
Trois axes pour améliorer la performance des installations d'eau

Epuro propose une offre de maintenance pour les installations d'eau.

© © Epuro

EPURO A DÉVELOPPÉ L'OFFRE PAP QUI SE DÉCLINE EN TROIS VOLETS : L'ÉCONOMIE D'EAU, LA DÉSINFECTION À L'OZONE ET LE TOUT MEMBRANAIRE.

Spécialisée depuis plus de 20 ans dans la purification de l'eau par des technologies membranaires pour de nombreuses industries, la société Epuro a largement déployé son savoir-faire dans la pharmacie et les biotechnologies. Avant tout concepteur et fabricant de machines, la société, installée dans les Yvelines, a bâti plus récemment une offre de maintenance spécialisée en vue d'améliorer la performance des installations des industriels de la pharmacie. « Dans un contexte de fort besoin de performance et de traçabilité, l'intervention d'un tiers permet de sécuriser les opérations de purification », explique Pascal Berardo, directeur général, qui évoque également le contexte économique. Les industriels commencent à faire la chasse au gaspi au niveau de leur process. L'allongement de la durée de vie des installations, à travers des opérations de modernisation, est une option retenue.

Baptisée PAP (propositions d'amélioration de la performance), cette offre se décline selon trois axes. Le premier porte sur les économies d'eau. Au niveau des installations de production d'eau, la société Epuro préconise l'ajout de technologies pour réduire d'un facteur 2 à 3 l'eau perdue par le système. « Nous ajoutons de l'osmose inverse soit au niveau de l'échange d'ions soit au niveau de l'osmoseur existant » précise le dirigeant. « Plusieurs dizaines de sites sont déjà passés à ce système, mais le marché reste important si l'on considère qu'il y a environ 250 établissements pharmaceutiques en France, auxquels s'ajoutent des établissements assimilés ». L'économie d'eau devient un sujet central, non seulement pour réduire ses factures, mais également pour limiter le prélèvement d'eau dans le milieu naturel. « Il peut arriver que des autorités délivrent des autorisations d'extension de bâtiments, sans modification des autorisations de consommation journalière d'eau », ajoute Pascal Berardo. A noter qu'Epuro travaille également sur la réduction de la consommation d'eau au niveau du NEP (nettoyage en place), en proposant des solutions de réutilisation des eaux de rinçage peu polluées, pour des utilisations secondaires.

Parallèlement à l'économie d'eau, Epuro a développé une offre autour de la sécurité de désinfection des boucles d'eau. Il propose d'en améliorer la performance en optant pour un traitement à l'ozone électrolytique, en remplacement des technologies traditionnelles de stérilisation, trop consommatrices d'énergie, ou de produits chimiques qui peuvent représenter un danger pour les opérateurs. Dans ce domaine de l'ozone, Pascal Berardo insiste sur le savoir-faire de sa société, tant dans la mise en œuvre de cette technologie que dans la maintenance spécialisée qui lui est associée. « Epuro a été la première société à mettre en œuvre cette technologie en France. Désormais, presque toutes les nouvelles installations l'utilisent » explique le dirigeant. Pour les installations plus anciennes, le basculement vers cette technologie est possible. La seule limitation réside dans le dossier DMF qui peut faire état d'une technologie précise de désinfection des boucles d'eau et empêche d'en changer.

Enfin, le troisième axe de l'offre PAC consiste à minimiser l'utilisation de produits chimiques. Par exemple, les résines adoucissantes peuvent être remplacées par de la nanofiltration, ou l'échange d'ions par l'électrodéionisation, de même que la déchloration au bisulfite par les UltraViolet à haute énergie. Ce basculement vers le « tout membranaire » est en cours dans la pharmacie, selon Pascal Berardo. Même si beaucoup reste à faire.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

EnPro Industries acquiert le Français Aseptic Group

EnPro Industries acquiert le Français Aseptic Group

Le fournisseur américain de composants mécaniques pour compresseurs et moteurs EnPro Industries a annoncé, le 2 juillet, la reprise des actifs du Français Aseptic Group, expert dans les équipements de transfert[…]

Une étiquette pour patchs sécurisée

Une étiquette pour patchs sécurisée

Un nouvel enregistreur de température sans fil

Un nouvel enregistreur de température sans fil

L'IA pour détecter les anomalies

L'IA pour détecter les anomalies

Plus d'articles