Nous suivre Industrie Pharma

Trois accords et 3 M€ d'investissement pour Axyntis

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

Tout juste un an après avoir finalisé l'acquisition du site de production de principes pharmaceutiques actifs de l'Américain 3M à Pithiviers (Loiret, CPH n°776), Axyntis annonce la conclusion de trois accords permettant le développement de nouvelles activités et technologies, en engageant près de 3 millions d'euros d'investissement. Le groupe français, qui se revendique n°1 de la chimie fine en France, a ainsi signé, le 19 septembre, un nouvel accord avec son partenaire japonais Fuji Silysia (CPH n°647), afin d'installer un nouveau laboratoire de R&D dans les anciens locaux de 3M à Pithiviers. Ce laboratoire, qui hébergera des collaborateurs des deux groupes, sera exclusivement dédié au développement de silices greffées, utilisées dans les colonnes de chromatographies. « C'est une première étape pour aller vers la production à l'échelle industrielle » sur le site, nous a détaillé David Simonnet, p-dg d'Axyntis.

Parallèlement, Axyntis annonce avoir signé un nouvel accord avec le Marseillais ProvePharm Life Solutions pour la production du Proveblue de ce dernier, toujours sur la plateforme de Pithiviers. Si ce bleu de méthylène dédié au traitement de la méthémoglobinémie est déjà fabriqué par Axyntis à Pithiviers, il s'agira d'en augmenter la production, car « il y a un besoin de volumes supplémentaires » pour les marchés européens et américains, précise David Simonnet. L'investissement, dont le détail demeure confidentiel, se traduira par le réaménagement d'un atelier qui faisait partie de 3M, afin d'augmenter les capacités de synthèse, d'essorage et de finition du site.

 

Chimie des ligands phosphorés

 

Enfin, le troisième accord conclu par Axyntis a été signé avec le groupe japonais Nippon Chemicals, et correspond à un partenariat stratégique pour développer la chimie des ligands phosphorés dans les actuelles unités de production d'Axyntis, à Pithiviers. « Les ligands phosphorés sont des molécules utilisées comme catalyseurs, notamment pour l'hydrogénation ou le couplage carbone-carbone, pour la fabrication de principes pharmaceutiques actifs », précise David Simonnet, qui se réjouit de cette nouvelle dynamique. Après le rachat du site de 3M, « mon objectif était de démarrer de nouvelles activités à Pithiviers », explique-t-il, ajoutant que ces accords signent le début d'un « nouveau cycle de stratégie de développement » et l'ouverture de nouveaux marchés. Le groupe, qui compte cinq filiales et une coentreprise, prévoit d'embaucher une vingtaine de personnes en CDI à Pithiviers au cours des six prochains mois. « Nous recherchons notamment des spécialistes en fonction qualité, en réglementation REACH et dans les fonctions Hygiène, sécurité et environnement », indique encore David Simonnet. Actuellement, le site de Pithiviers d'Axyn0tis est le plus important du groupe, en chiffre d'affaires et en effectifs, avec plus de 150 salariés sur un total de 470.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

MSD supprime plus de 200 emplois à Riom

MSD supprime plus de 200 emplois à Riom

Respectant sa volonté stratégique de recentrer ses activités dans les segments des vaccins, de l’oncologie et de l’infectiologie, MSD procède à la réorganisation de son site de Riom, dans le[…]

Avidity Biosciences lève 100 M$

Avidity Biosciences lève 100 M$

Sandoz acquiert les activités japonaises d’Aspen

Sandoz acquiert les activités japonaises d’Aspen

89bio lève 85 M$ pour cibler la NASH

89bio lève 85 M$ pour cibler la NASH

Plus d'articles