Nous suivre Industrie Pharma

Transgene gonfle son capital

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,

La société française a récemment levé 65,5 millions d'euros. Ces fonds vont lui permettre de préparer les phases III de ses deux composés les plus avancés.

Transgene a stabilisé sa perte en 2013

L'an dernier, Transgene a enregistré une perte nette de 42,9 millions d'euros, contre 43,2 M€ en 2012. Ses produits d'exploitation (revenus des accords et financement public) se sont élevés à 15,7 M€, ses dépenses de R&D à 50,1 M€ et sa consommation de trésorerie à 45 M€. Au 31 décembre, la société disposait de 47,9 M€ de trésorerie. Pour 2014, Transgene prévoit de consommer 50-55 M€ de trésorerie.

Le laboratoire strasbourgeois veut passer à la vitesse supérieure. Mais pour booster son développement, il a besoin de fonds. Il vient donc de mener à bien une augmentation de capital de 65,5 millions d'euros. Cette opération s'est réalisée en deux étapes. La société a d'abord procédé à une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription. Lancée fin février, elle lui a permis de lever 45,5 M€ via l'émission de 4 553 551 actions. L'Institut Mérieux, à travers sa filiale TSGH, a d'ailleurs exercé l'intégralité de ses droits de souscription, pour un montant de 24,8 M€. En deuxième lieu, Transgene a également procédé, le 24 mars, au placement de 2 M d'actions supplémentaires au prix de 10 € afin de « répondre positivement aux demandes exprimées par de nombreux investisseurs ». Cela lui a permis de lever 20 M€ supplémentaires. « Forts d'une position de trésorerie d'environ 100 millions d'euros, nous avons désormais les moyens d'aborder les prochaines étapes de Transgene et de mettre en oeuvre sa stratégie avec confiance et sérénité », a confié Stéphane Boissel, directeur général adjoint de Transgene. « Ces deux opérations de financement, qui sont de véritable succès, témoignent de la confiance des investisseurs en Transgene, qui est à l'aube d'une transformation importante, avec le démarrage prochain de deux études cliniques à visée d'enregistrement », s'est pour sa part félicité Philippe Archinard, p-dg du laboratoire. Les fonds levés vont permettre à la société française de préparer les études de phase III de ses produits TG4010 et Pexa-Vec. Le premier est une immunothérapie ciblée contre la protéine MUC1 indiquée dans le cancer du poumon non à petites cellules. En 2010, Transgene avait signé une option de licence exclusive concernant ce composé avec Novartis. D'après les termes de l'accord, Transgene pourra recevoir des paiements pouvant atteindre un total de 700 M€ en fonction de l'exercice de l'option par Novartis et du franchissement d'étapes de développement, d'autorisations réglementaires et de seuils de chiffre d'affaires mondial. En janvier 2014, la société a annoncé les principaux résultats préliminaires de la phase IIb de l'étude TIME. À la réception de ces résultats, Novartis disposait de 90 jours pour exercer son option et devrait donc dévoiler prochainement sa décision. « La levée de l'option sur TG4010 par Novartis nous permettrait d'étendre notre horizon de cash jusqu'à fin 2016 au moins », a expliqué Stéphane Boissel. De son côté, le Pexa-Vec est dérivé du virus de la vaccine armé d'une cytokine pour activer la réponse immunitaire et vise à traiter le cancer du foie avancé. Il est développé en partenariat avec Jennerex, qui a été récemment acquis par la société coréenne Sillajen. En dehors du TG4010 et du Pexa-Vec, le pipeline de Transgene comprend deux autres composés : le TG4001 en phase II de développement dans le cancer de l'oropharynx (en collaboration avec l'EORTC) et le TG4040, également en phase II dans le traitement de l'hépatite C.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

Publi-Rédactionnel

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

La nouvelle version de l'isolateur VarioSys (PSI-L 2.0) à de quoi séduire : catalyseurs intégrés, cartouches filtrantes (FiPa) à haute efficacité et système SKANFOG breveté. La[…]

08/07/2020 |
Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Plus d'articles