Nous suivre Industrie Pharma

Transgene fait appel au marché pour financer son outil de production

Juliette Badina
Transgene fait appel au marché pour financer son outil de production

Production aseptique chez Transgene.

© © Transgene

TRANSGENE VIENT DE FAIRE APPEL AU MARCHÉ POUR FINANCER DES ESSAIS DE PHASE I ET UN NOUVEL OUTIL DE PRODUCTION.

Déjà annoncée en mars dernier, l'augmentation de capital de Transgene a été un succès. Le montant de l'opération s'élève à 152 millions d'euros suite à l'émission de 9,5 millions d'actions nouvelles. La société de biotechnologies Transgene souhaitait augmenter ses fonds propres alors que sa trésorerie s'établissait à 64,7 M€ fin 2009, à 55,7 M€ au 31 mars 2010 et qu'elle prévoyait de consommer 33 M€ en 2010. En effet, Transgene entend lancer l'étude de phase II de TG4040 dans l'hépatite C chronique au deuxième trimestre de l'année, et celle de phase IIb/III de TG4010 dans le cancer du poumon non à petites cellules au quatrième trimestre. Trangene dispose de deux autres composés en développement clinique : TG4001/RG3484 en phase IIb (vaccin thérapeutique indiqué dans le traitement du papillomavirus humain) et TG4023 en phase I. Cet appel au marché aura également pour objectif de financer des investissements dans son outil de bioproduction à des fins commerciales. « Dans un premier temps, nous allons modifier notre outil actuel de production de lots cliniques sur notre site d'Illkirch (Alsace) afin d'en augmenter les capacités », indique Philippe Poncet, directeur financier de Transgene. Les travaux pourraient débuter dès 2010 ou 2011. « Par la suite, nous pensons développer des procédés plus productifs et construire une nouvelle unité fondée sur la technologie MWA (Modified Vaccinia Ankara) sur le même site, poursuit-il. L'objectif est d'avoir les capacités de production commerciales nécessaires lors de l'obtention de nos autorisations de mise sur le marché en 2015 ». Transgene a signé un accord ferme de production avec Roche pour le TG 4001 et un accord optionnel avec Novartis pour le TG 4010 pour le droit de production du composé sur ses premières années de commercialisation, avec à la clé 70 embauches supplémentaires à l'horizon 2015. Transgene emploie aujourd'hui 230 personnes sur son site alsacien, dont 80 sont dédiées aux opérations pharmaceutiques. Par ailleurs, la société entend saisir des opportunités de croissance externe

ciblée.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Le géant pharmaceutique français a annoncé de bons résultats pour l'exercice 2016/2017, et ce malgré une baisse des ventes en France. Pour l'exercice 2016-2017, le chiffre d'affaires de Servier[…]

05/03/2018 | ServierActualités
Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Le LFB triplera les capacités de son site d'Alès d'ici à 2017

Le LFB triplera les capacités de son site d'Alès d'ici à 2017

Plus d'articles