Nous suivre Industrie Pharma

Transgene accroît ses dépenses et cherche des partenaires

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

La sociétébiopharmaceutique strasbourgeoise a publié des revenus de 13,9millions d'euros pour l'exercice annuel 2008, soit un recul de 50%. Une chute qui n'en est pas vraiment une puisque l'exerciceprécédent intégrait un versement de 23 M€ de Roche dans le cadre dupartenariat dans le développement du vaccin thérapeutique demaladies liées au virus du papillome humain (CPH n°379). Hors de ceversement non-récurrent, les revenus de Transgene sont passés de 5à 13,9 M€, principalement grâce au crédit d'impôt recherche, auxdifférentes subventions de recherche, ainsi qu'aux prestations deR&D et de fabrication de lots cliniques pour Roche. Ces revenusont explosé de 400 % en un an, à 2 M€. Du côté du résultatopérationnel et de son résultat net, Transgene a accru le déficitrespectivement de -7,5 à -21,9 M€, et de -5,5 à -18 M€.Des résultats consécutifs notamment à l'accroissement des dépensesde Transgene en R&D, qui ont augmenté de 12 %, à 32,3 M€ en unan. Si aujourd'hui, la société dispose d'une trésorerie de 86,7 M€,ce qu'elle estime suffisant pour couvrir ses frais opérationnelsces trois prochaines années, elle cherche à signer d'autrespartenariats pour ses produits en développement. Notamment pour leTG4010, dans le traitement du cancer du poumon non à petitescellules, qui a démontré des résultats probants en essai cliniquede phase II l'an dernier (CPH n°426). Selon Philippe Archinard,directeur général, ce vaccin thérapeutique « devient le secondproduit de Transgène à pouvoir prétendre à un partenariatpharmaceutique majeur ». Un autre produit, le TG1042, dans letraitement du lymphome cutané récidivant à cellules B, pourraitêtre candidat à un partenariat. Alors qu'un essai de phase II a étélancé, Transgene a décidé « d'étudier plusieurs options dedéveloppement, y compris la possibilité d'établir un partenariat,afin d'optimiser le potentiel du produit et d'élargir lesindications à d'autres cancers dermatologiques, d'incidence plusfréquente ». J.C.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles