Nous suivre Industrie Pharma

Tillotts Pharma crée une filiale en France

Raphaëlle Maruchitch

Sujets relatifs :

, ,

Tillotts Pharma pose un pied dans l'Hexagone. Appartenant au groupe japonais Zeria Pharmaceutical, Tillotts Pharma se positionne dans le traitement des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI). Avec cette implantation en France, le laboratoire confirme ses aspirations à se faire une place parmi les acteurs européens de la lutte contre les maladies du système digestif. 19 personnes constituent la filiale française, dont Edouard Bieth est le directeur général. Le laboratoire prévoit de développer via Tillots Pharma France la distribution des produits de première intention ainsi que les services liés à leur exploitation. Sont concernés deux médicaments prescrits dans le cadre des maladies digestives, Entocort et Fivasa (respectivement indiqués dans le traitement de la maladie de Crohn légère à modérée et de la rectocolite hémorragique). Le laboratoire a par ailleurs annoncé que la filiale France oeuvrerait « en étroite collaboration avec le Professeur Peyrin-Biroulet, membre du service Hépato gastro-entérologie du CHU de Nancy », spécialiste de la maladie de Crohn. Dans la même optique stratégique, Tillots Pharma avait acquis en 2015 auprès d'AstraZeneca les droits mondiaux d'Entocort en dehors des États-Unis (CPH n°740). Le groupe Zeria a enregistré un chiffre d'affaires de 62,47 Mrds de yens (environ 543 M€) pour l'année fiscale clôturée au 31 mars 2016.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Novasep et Theravectys concluent un nouvel accord de licence

Novasep et Theravectys concluent un nouvel accord de licence

Afin de répondre à la demande croissante en vaccins, immunothérapies et thérapies géniques à base de lentivecteurs, Novasep, fournisseur de services et technologies pour l’industrie des sciences de[…]

18/04/2019 | PartenariatNovasep
Les ventes de Jardiance renforcent Boehringer Ingelheim

Les ventes de Jardiance renforcent Boehringer Ingelheim

Ajinomoto investit dans les oligonucléotides

Ajinomoto investit dans les oligonucléotides

Premier investissement pour InnoBio 2

Premier investissement pour InnoBio 2

Plus d'articles