Nous suivre Industrie Pharma

Theravectys lève 7,48 M€

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La jeune société française de biotechnologies Theravectys, spécialisée dans les vaccins basés sur la technologie des vecteurs lentiviraux, avance son développement. Elle a finalisé, à la fin du premier semestre, un troisième tour de table qui lui a permis de lever 7,48 millions d'euros auprès d'investisseurs privés. Ces fonds l'aideront notamment à financer l'essai clinique de phase I/II de son candidat vaccin thérapeutique anti-VIH qui devrait démarrer au cours du 2e semestre 2012. Celui-ci « devrait permettre aux patients séropositifs sous polythérapies, une fois vaccinés, d'arrêter durablement et peut-être même définitivement tout traitement antirétroviral », explique Jean-Pierre Meyers, directeur général de Thethys, un des investisseurs du groupe. « Theravectys devrait être la première société au monde à initier un essai clinique de vaccination thérapeutique anti-VIH avec des vecteurs lentiviraux », ajoute Guy Paillaud, actionnaire historique de Theravectys et ex-dirigeant de Promodes. En outre, le tour de table permettra à la société de développer de nouveaux candidats vaccins basés sur cette technologie. A la différence des vecteurs de transfert de gène, les vecteurs lentiviraux « ont la capacité unique d'induire une réponse immunitaire cellulaire forte, durable et diversifiée en stimulant de manière endogène des cellules denditriques », explique Theravactys. Cette technologie pourrait permettre de traiter et prévenir diverses pathologies comme les maladies virales, bactériennes, les parasites, les cancers, etc. Enfin, le renforcement de capital lui permettra de mettre la main sur de nouveaux laboratoires, mieux adaptés aux besoins de la société. Créé en 2007 et basé à Paris, Theravectys est un spin-off de l'Institut Pasteur.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles