Nous suivre Industrie Pharma

Thérapie cellulaire : Novartis signe avec Cellerys

Mathilde Lemarchand
Thérapie cellulaire : Novartis signe avec Cellerys

© Novartis

Novartis pourrait acquérir la biotech après les résultats de phase II de son principal candidat-médicament.

Le laboratoire suisse vient de signer un accord de collaboration et une option pour acquérir Cellerys, une start-up basée à Zurich, spécialisée dans les biothérapies, selon Reuters. L’accord concerne plus précisément la thérapie cellulaire CLS12311 actuellement en phase II pour le traitement de patients atteints de sclérose en plaques.

« En vertu de cet accord, Novartis soutiendra le développement de la thérapie CLS12311. Novartis aura la possibilité d'acquérir Cellerys à l'issue d'un essai de phase II dans les années à venir », a déclaré Novartis, toujours d’après Reuters. Aucun détail financier n’a été révélé.

Fondée en 2015, Cellerys est une spin-out de l'université de Zurich créée par des chercheurs spécialisés dans la sclérose en plaques.

Sur ce segment, le géant vient d’obtenir l’autorisation de la Commission européenne pour son anticorps monoclonal Kesimpta (ofatumumab) pour le traitement des formes récurrentes de la sclérose en plaques.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Novavax annonce 90 % d’efficacité pour son vaccin

Covid-19 : Novavax annonce 90 % d’efficacité pour son vaccin

La biotech devrait déposer des demandes d’autorisation au cours du troisième trimestre de cette année. La biotech américaine Novavax a publié les résultats de l’essai de phase III[…]

16/06/2021 | BiotechnologiesCoronavirus
CAR-T : Levée de fonds record à 75 M€ pour Mnemo Therapeutics

Biotech en France

CAR-T : Levée de fonds record à 75 M€ pour Mnemo Therapeutics

Immuno-oncologie : GSK s’entend avec iTeos Therapeutics

Immuno-oncologie : GSK s’entend avec iTeos Therapeutics

Maladie de Parkinson : Servier et Oncodesign sélectionnent un candidat-médicament

Maladie de Parkinson : Servier et Oncodesign sélectionnent un candidat-médicament

Plus d'articles