Nous suivre Industrie Pharma

Thérapie cellulaire : CyGenics prend position en Europe

Sujets relatifs :

,
La compagnie singapourienne CyGenics, spécialisée dans les services liés aux thérapies cellulaires, vient de prendre une participation « significative » dans la société néerlandaise PharmaCell. Cette dernière lui apporte non seulement une tête de pont pour accéder au marché européen, mais surtout une usine de production cGMP. Situé à Maastricht (Pays-Bas), PharmaCell est spécialisé dans la culture de cellules, et a développé sur cette base une expertise à la fois dans la thérapie cellulaire, dans la synthèse à façon de protéines recombinantes à l'échelle semi-industrielle. Selon le cabinet de conseil Alcimed, le marché de la thérapie cellulaire est sur le point d'entrer dans une nouvelle aire: « Avec l'arrivée de cellules-médicaments issues de l'industrie, les thérapies cellulaires ne sont plus la chasse gardée de l'hôpital », souligne Louis-Marie Bachelot, responsable de mission d'Alcimed. Avant d'indiquer que « de nombreux protocoles cliniques ont ainsi été lancés depuis le milieu des années quatre-vingt-dix par des sociétés pionnières comme Genzyme, I.D.M, Dendreon ou encore Osiris Therapeutics, dans le but de mettre au point des traitements contre des pathologies ostéo-articulaires, certains cancers, les maladies du système nerveux central ou encore le diabète ». Jusqu'à présent, la majorité des produits est restée au stade de développement clinique, rappelle Louis-Marie Bachelot, à l'exception notable des greffes de chondrocytes pour le traitement des lésions cartilagineuses du genou dont une première version commerciale a été mise sur le marché par Genzyme en 1997. Certains produits à l'instar du Provenge de Dendreon (cancer de la prostate) sont aujourd'hui en cours d'enregistrement. Face à cette effervescence, les autorités ont dû renforcer les exigences réglementaires pour ce type de produits, afin de combler des vides juridiques. « En France, différents textes législatifs ont, depuis 2000, défini officiellement les conditions de production, de distribution et de remboursement des produits de thérapie cellulaire en leur donnant un statut à part entière », souligne Louis-Marie Bachelot. De son côté, la Commission européenne a choisi une orientation différente en rattachant en 2004, les produits de thérapie cellulaire à la directive « médicaments » de 2001. Des évolutions qui vont avoir un impact fort sur le paysage du secteur, avec une réduction de la production de thérapies cellulaires par les établissements de soins et un renforcement de la présence des industriels. Avec à la clé, un marché qui devrait atteindre 56,2 milliards de dollars en 2010, contre 26,6 Mrds $ en 2005, selon une étude de Jain PharmaBiotech.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles