Nous suivre Industrie Pharma

Theradiag entre en Bourse

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La société française de théranostic et de diagnostic in vitro Theradiag s'est introduite le 21 novembre sur le marché boursier NYSE Alternext Paris. L'offre prévoit l'émission de 1 226 415 actions nouvelles, dans une fourchette de prix comprise entre 4,80 € et 5,80 € par action. Theradiag compte lever 6,5 millions d'euros, qui pourraient être portés à 8,6 M€ en cas d'exercice d'une clause d'extension et d'une option de surallocation. Truffle Capital, actionnaire historique du groupe qui détient 61 % du capital, s'est déjà engagé à souscrire pour un montant de 3,2 M€, soit près de la moitié du montant de l'opération. Celle-ci sera clôturée le 4 décembre. Ce lancement en Bourse donnera un coup de fouet aux projets du groupe. Présent depuis plus de 25 ans dans le diagnostic in vitro, Theradiag développe depuis deux ans une gamme de théranostics. Nommée Lisa-Tracker, celle-ci repose sur des tests sanguins permettant de mesurer l'efficacité des traitements dans les maladies auto-immunes. Depuis cet été, le groupe possède aussi une plateforme microARN pour la prédiction et le suivi d'un traitement du Sida. Cette dernière a été acquise via la reprise de Prestizia. Les fonds levés permettront notamment de compléter ces deux gammes et de les étendre dans d'autres domaines comme le cancer, le diabète, les maladies inflammatoires et d'autres maladies auto-immunes. Le groupe compte aussi accélérer la commercialisation de ces produits à l'inter- national. Basée à Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne), Theradiag a généré une dizaine de millions de chiffre d'affaires en 2011. La société compte actuellement une cinquantaine de collaborateurs. Elle était anciennement connue sous le nom de Biomedical Diagnostics et a été rebaptisée Theradiag en mai dernier.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles