Nous suivre Industrie Pharma

Teva va réduire de 10 % sa masse salariale

A.F.

Sujets relatifs :

, ,
Le laboratoire israélien va tailler drastiquement dans ses effectifs. Il prévoit de supprimer 5 000 postes au niveau mondial, ce qui représente environ 10 % de sa masse salariale.

Pour le moment, le groupe n'a détaillé ni les fonctions, ni les pays concernés par ce projet. La majorité des coupes auront lieu d'ici à la fin 2014. Ces mesures font partie d'un programme de réorganisation du groupe dévoilé en décembre 2012 et qui visait une réduction des coûts de l'ordre de 1,5 à 2 milliards de dollars pour fin 2017. « La société s'attend maintenant à réaliser une réduction de coûts annuelle d'environ 2 Mrds $ à la fin 2017 », a précisé Teva. Le laboratoire estime par ailleurs que cet objectif sera atteint de moitié fin 2014 (soit une économie de 1 Mrd €) et de 70 % fin 2015. Teva prévoit de réinvestir une partie de ces économies réalisées au cours des deux prochaines années dans des projets à fort potentiel, notamment dans le développement d'un pipeline de génériques complexes et de produits pharmaceutiques de spécialité qui comprend 30 programmes en phase avancée.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles