Nous suivre Industrie Pharma

Teva s'empare de Cephalon

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,

UN RACHAT AU JAPON

Sans attendre, le groupe israélien s'est lancé à la conquête d'un autre génériqueur , Taiyo Pharmaceutical. Teva va acquérir 57 % des parts du laboratoire japonais pour un montant de 460 millions de dollars (326 M€) en cash. Le laboratoire israélien proposera une autre offre par la suite pour acquérir la totalité des parts de Taiyo. Via cette opération, le Japonais est valorisé à 1,3 Mrd $. « Cette acquisition va nous permettre de réaliser notre objectif stratégique de devenir un leader sur le marché à forte croissance des génériques au Japon. Nous espérons maintenant atteindre notre cible de 1 Mrd $ de ventes au Japon en 2015 », explique Shlomo Yanai, p-dg de Teva.

Teva s'empare de Cephalon

Teva conforte sa place de numéro un mondial des génériques.

© © Teva

VALEANT A ÉTÉ DOUBLÉ PAR PLUS GROS QUE LUI. UN MOIS APRÈS SON OFFRE HOSTILE SUR CEPHALON, C'EST FINALEMENT L'ISRAÉLIEN TEVA QUI EMPORTE LA MISE POUR 6,8 MILLIARDS DE DOLLARS.

C'est un nouveau rebondissement dans le secteur pharmaceutique. Le groupe israélien Teva Pharmaceutical Industries a créé la surprise en annonçant l'acquisition de l'Américain Cephalon pour 6,8 Mrds $ (4,6 Mrds €). Une annonce qui n'a pas dû faire que des heureux, à l'instar du Canadien Valeant qui avait lancé début avril une OPA hostile sur Cephalon pour 5,7 Mrds €, soit 16 % de moins que l'offre de Teva. Offre refusée par Cephalon qui estimait que le prix proposé par Valeant « sous-évaluait de manière significative le groupe ». Bon joueur, Valeant a tout de même félicité les deux groupes pour cette opération. Mickael Pearson, p-dg de Valeant, a indiqué que le groupe continuerait sa stratégie de fusions-acquisitions et qu'il se tournerait vers d'autres opportunités. Teva a ainsi réussi où Valeant a échoué : obtenir l'aval du Comité de direction de Cephalon pour l'acquisition de la quasi-totalité de son capital, au prix de 81,50 $ par action. La transaction devrait être finalisée au 3e trimestre de 2011. Pourtant Teva n'était pas spécialement attendu dans la conquête de Cephalon. Le laboratoire américain est en effet spécialisé dans l'oncologie et le traitement de la douleur. Teva est, quant à lui, numéro un mondial sur le marché des génériques, avec 10,9 Mrds $ de ventes dans cette branche pour un chiffre d'affaires total de 16,1 Mrds $ en 2010. L'acquisition du laboratoire de génériques Ratiopharm, l'an dernier, lui avait d'ailleurs permis de consolider sa position de leader, notamment en Europe. Et Teva continue encore de se renforcer sur ce secteur. Mais, outre les génériques, Teva possède aussi un portefeuille de spécialités bien garni, notamment dans les traitements neurologiques et de la sclérose en plaque. L'activité Produits innovants a généré 3,2 Mrds $ de vente en 2010. Celle-ci comprend son médicament phare, le Copaxone (acétate de glatiramère), indiqué dans le traitement de la sclérose en plaque et Azilect, traitement pour la maladie de Parkinson. Dans le monde, les ventes de Copaxone ont d'ailleurs généré 3,32 Mrds $ en 2010. L'acquisition de Cephalon permettra donc au groupe de renforcer et diversifier son portefeuille de produits. La combinaison des portefeuilles hors génériques devrait générer des ventes de 7 Mrds $, soit 43 % du CA total de Teva. Le laboratoire israélien va également obtenir 30 composés en phase avancée de développement. Enfin, l'acquisition pourrait permettre à Teva d'atteindre son objectif de chiffre d'affaires 2011 entre 18,5 et 19 Mrds $ puisque Cephalon a généré 2,76 Mrds $ en 2010.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

206 sites de production pharmaceutique en France

Exclusif

206 sites de production pharmaceutique en France

Où produit-on des médicaments sur le territoire français ? Qui sont les plus gros acteurs ? Quelles sont leurs spécialités ? … Comme chaque année, Industrie Pharma réactualise une liste de[…]

16/10/2020 | ENTREPRISESActus Labo
Enquête exclusive : 210 sites de production pharmaceutique en France

Enquête exclusive : 210 sites de production pharmaceutique en France

Areva et Roche démarrent leur laboratoire

Areva et Roche démarrent leur laboratoire

Agilent réorganise  ses activités

Agilent réorganise ses activités

Plus d'articles