Nous suivre Industrie Pharma

Teva convoite Auspex

Audrey Fréel

Teva a lancé une offre de 3,2 milliards de dollars sur le laboratoire américain Auspex Pharmaceuticals. Celui-ci est spécialisé dans le développement de traitements pour le système nerveux central.

L'Israélien Teva Pharmaceutical veut booster sa franchise Système nerveux central (SNC). Il est parti à la conquête du laboratoire californien Auspex Pharmaceuticals, spécialisé dans le développement de traitements pour les personnes souffrant de troubles moteurs. Pour mettre toutes les chances de son côté, Teva n'a pas hésité à casser la tirelire. Il propose 101 dollars pour chaque action d'Auspex. Ce qui valorise la société à 3,2 Mrds $ et représente une prime de 42 % par rapport à son cours de clôture du 27 mars, quelques jours avant l'annonce de cette offre de rachat. La transaction a déjà été approuvée par les conseils d'administration des deux groupes. Certains actionnaires clés d'Auspex se sont en outre exprimés en faveur de l'opération. Le groupe israélien doit encore obtenir l'aval de la majorité des actionnaires et l'opération reste soumise aux autres conditions de clôture usuelles. Teva s'attend à boucler la transaction au deuxième trimestre 2015. Créé en 2001, Auspex est basé à La Jolla, en Californie et est coté sur le Nasdaq. Son médicament phare est le SD-809 (deutetrabenazine). Il est en cours de développement pour le traitement de la chorée, un trouble neurologique entraînant des mouvements anormaux qui est associé à la maladie de Huntington. L'an dernier, cette molécule a obtenu des résultats cliniques de phase III positifs. Auspex devrait déposer une demande d'autorisation de mise sur le marché aux États-Unis mi-2015, pour une éventuelle commercialisation en 2016. Le SD-809 est également en essais cliniques de phase II/III pour le traitement de la dyskinésie tardive et en phase I pour le traitement du syndrome de Gilles de La Tourette. Le pipeline d'Auspex comprend aussi le SD-560, en phase I pour la fibrose pulmonaire idiopathique et le SD-1077, en développement préclinique pour la maladie de Parkinson.

« L'acquisition d'Auspex est une étape significative pour renforcer la position de leader de Teva dans le SNC et nous développer sur les marchés des troubles du mouvement », a expliqué Erez Vigodman, le p-dg du laboratoire israélien. Avant d'ajouter : « Comme nous l'avons récemment annoncé, une de nos priorités clés pour 2015 est de soutenir la croissance à moyen et long termes de Teva et de créer de la valeur pour nos actionnaires avec des opportunités de développements d'activité qui sont étroitement alignées à nos aires thérapeutiques clés ». L'activité SNC de Teva a dégagé des ventes de 5,57 Mrds $ en 2014 (soit 27,5 % du chiffre d'affaires total). La majorité d'entre elles ont été générées par le traitement de la sclérose en plaque Copaxone (acétate de glatimère), avec 4,24 Mrds $ de ventes. Dans ce domaine, le laboratoire israélien commercialise deux autres produits : le traitement de la maladie de Parkinson Azilect (rasagiline) et le Nuvigil (amodafinil), indiqué pour traiter la narcolepsie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Le géant pharmaceutique français a annoncé de bons résultats pour l'exercice 2016/2017, et ce malgré une baisse des ventes en France. Pour l'exercice 2016-2017, le chiffre d'affaires de Servier[…]

05/03/2018 | ServierActualités
Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Le LFB triplera les capacités de son site d'Alès d'ici à 2017

Le LFB triplera les capacités de son site d'Alès d'ici à 2017

Plus d'articles