Nous suivre Industrie Pharma

Teva conclut l'achat d'Anda tandis que s'achève l'acquisition d'Actavis

R.M.

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Alors que l'acquisition d'Actavis Generics est sur le point d'être finalisée, Teva en annonce une nouvelle : celle de l'Américain Anda, décrit comme le quatrième plus grand distributeur de génériques aux États-Unis, pour 500 M$ (443 M€). Comme Actavis, Anda était jusqu'à présent dans le giron d'Allergan. Le p-dg de la division Global Generic Medicines de Teva, Siggi Olafsson, a souligné que le rachat d'Anda s'intégrait de façon naturelle au sein des activités de Teva ainsi que sur leur chaîne d'approvisionnement logistique. Anda assure aussi bien la distribution de génériques comme de médicaments princeps, de médicaments de spécialités et d'OTC, pour plus de 300 divers industriels. Le génériqueur va mettre la main sur trois centres de distribution américains (dans le Mississippi, la Floride et l'Ohio), totalisant plus de 650 employés. La transaction devait être finalisée au deuxième semestre 2016.

En ce qui concerne l'acquisition de l'activité générique d'Allergan, Actavis Generics, elle avait été précédemment annoncée par Teva en juillet 2015. À l'issue de la transaction, l'Américain a reçu 33,43 Mrds $ en numéraire, et environ 100 millions d'actions Teva, a précisé le laboratoire israélien. L'achat porte à environ 338 le nombre de produits en attente d'être enregistrés auprès de la FDA par l'industriel. Au global, Teva table sur le lancement de plus de 1 500 génériques en 2017.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

En bref : Inventiva, OSE Immunotherapeutics, AstraZeneca

En bref : Inventiva, OSE Immunotherapeutics, AstraZeneca

Inventiva augmente son capital de 15 M€ Le spécialiste dijonnais de la fibrose a annoncé avoir réalisé une augmentation de capital de 15 millions d’euros, souscrite par des actionnaires existants, comme[…]

Dans les pipelines : Roche, Nanobiotix, Poxel

Dans les pipelines : Roche, Nanobiotix, Poxel

Teva reste dans le rouge

Teva reste dans le rouge

Une année 2019 paradoxale pour Ipsen

Une année 2019 paradoxale pour Ipsen

Plus d'articles